De pages en séries

30 mars 2020

Téméraire, T1 : "Les dragons de sa Majesté"

J'ai disparu des radars plusieurs semaines, à la suite d'un deuil très éprouvant. Je suis loin d'être remise, mais j'espère que partager avec vous à nouveau mes lectures et autres séries me fera un peu de bien.

 

Les-dragons-de-sa-majeste

 

Résumé à ma façon : 

Capitaine anglais d'un vaisseau pendant les guerres napoléoniennes, Will Laurence intercepte une frégate française dont l'équipage se bat jusqu'à la mort, contre toutes les règles habituelles de ce type d'abordage. Dans la cale, le second découvre un oeuf de dragon. Or, quand les dragons éclosent, ils doivent voir celui qui sera leur pilote, qui fera également leur éducation et sera leur compagnon jusqu'à la mort. En général il s'agit de soldats très particuliers, les Aerial Corps. Sur le HMS Reliant, le seul choix du capitaine est de réunir tous ses officiers et de leur faire tirer au sort pour savoir à qui échoira cette corvée. Mais quand l'oeuf se fend, le dragon qui en sort refuse le jeune officier désigné et s'attache au capitaine. Le coeur déchiré, celui-ci abandonne son commandement pour se consacrer à cet animal si rare et précieux, qu'il va nommer Téméraire.

Mon avis :

J'ai choisi ce livre sur les conseils d'une libraire spécialisée en Fantasy qui m'a dit qu'il avait beaucoup de succès.

Le premier tome de cette saga se lit agréablement. L'action est située dans une véritable période historique propice aux batailles, le côté épique de cette aventure lui permet de s'y glisser aisément.

Le personnage le plus mémorable de ce récit est Téméraire. Un dragon extrêmement précieux, avec des compétences qui ne demandent qu'à éclore avec un pilote confirmé. Si Laurence se trouve contraint d'accepter cette mission, bien que conscient de n'avoir pas eu la formation nécessaire, il y met toute sa loyauté envers la couronne. L'amitié véritable qu'il noue avec Téméraire le prend par surprise !

Ce récit de Fantasy est surtout un livre d'aventures historiques. Mais les éléments surnaturels - tels que les armées de dragons de chaque pays - viennent vite vous rappeler qu'on est ici dans l'imaginaire.

Avec les loups, les dragons font partie des animaux qui me font le plus rêver en Fantasy. Ici, ils sont très différents selon leur origine, leur espèce. Certains ont des qualités étonnantes, tel le chef de l'escadron volant de Laurence, qui dirige en réalité le centre de formation des dragons mais aussi des hommes...

Laurence est un personnage sur le fil. Il oscille entre ce qui était son devenir et son véritable futur. S'il était resté capitaine, il se serait marié avec sa promise, aurait eu une famille, profité des revenus confortables de son héritage, grimpé dans l'échelle sociale. En devenant aviateur, son sort est lié pour toute sa vie à son dragon. Il va vers une vie de solitude et de dangers. Il avance vers l'inconnu... avec la perspective cependant de l'aventure !

Ce roman est plus tourné vers l'épique que vers la magie, c'est une bonne manière d'entrer en Fantasy. 

Quelques infos :

Saga de Naomi Novik, parue en poche en 2014. 

Vous êtes coincés à la maison, alors lisez !!!

Posté par Loucat à 14:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,


06 mars 2020

Absentia

J'attendais avec grande impatience la sortie en France de cette série, car je suis grande fan de Stana Katic. Et voilà qu'elle est diffusée despuis un moment sur Prime video sans que je l'aie remarquée...

absentia-saison-1

Synopsis à ma façon :

Emily Byrne, agent au FBI a disparu au cours d'une de ses enquêtes sur un tueur en série. Six ans plus tard, son mari reçoit un coup de fil l'informant qu'elle est vivante et qu'il a une heure pour la sauver. Rescapée mais traumatisée, la jeune femme retrouve sa vie dévastée : son mari s'est remarié et son fils élevé par une autre la déteste. Innoncenté par son retour, le tueur en série est libéré. Mais des meurtres suspects se produisent, avec sa marque, dans lesquels Emily se trouve impliquée. Victime ou complice ? Elle lutte pour découvrir la vérité sur ce qu'elle a vécu et prouver son innocence, malgré son amnésie - ses absences - et ses crises de panique.

Mon avis :

J'ai eu un peu de mal à entrer dans cette série, au climat assez glacé, avant de me laisser entraîner dans l'intrigue et de la regarder en quelques jours au contraire de mes habitudes.

Disons-le de suite, ce n'est pas une série inoubliable. Pourtant Stana Katic fait des efforts louables pour effacer l'image lisse et parfaite de Kate Beckett qu'elle a incarnée pendant huit saisons dans Castle (critique ici). Elle traverse la série avec une unique tenue pas franchement sexy, c'est presque trop appuyé.

absentia

Ce qui me gêne dans les séries US dont je suis pourtant une fan absolue, c'est la multiplication des personnages qu'on appelle juste par leur nom. Ici, l'un des "méchants" nous est montré très rapidement en photo, alors qu'on en parle tout du long. Comme j'ai maintenant la concentration d'un poisson rouge, j'ai parfois pataugé à savoir qui était qui. C'est dommage et c'est une constante dans la quasi totalité des scénarios, si on quitte l'écran des yeux une seconde, on est perdu. Eh les gars, pensez à vos spectateurs qui tricotent !!!

J'ai trouvé aussi que son partenaire (Patrick Heusinger) n'a pas assez de présence pour que leurs scènes ensembles fassent "tilt". Il a pourtant une belle filmographie, mais bof. 

Mais comme j'ai quand même aimé cette série, voyons ses côtés positifs :

- l'histoire est haletante, il y a beaucoup de rebondissements. J'ai apprécié que le scénario ne rende pas Emily sympathique au début, car cela nous laisse tout au long des épisodes dans le doute quant à son récit. Véritable amnésie ou magistrale manipulation ? On hésite jusqu'à la fin.

- le final est formidable, d'autant qu'il ouvre de manière intrigante sur une saison 2.

- les personnages secondaires sont vraiment intéressants et pas stéréotypés : le petit garçon d'Emily voit le retour de sa mère comme un bouleversement de sa vie parfaitement heureuse et la reçoit avec réticence. De son côté, la nouvelle femme est un personnage gentil qui accepte d'emblée l'arrivée dans leur vie de l'ex malgré ses traumatismes et la confusion que cela engendre chez son époux. Sa méfiance n'arrive qu'ensuite, et pour protéger "son" enfant.  Par contre je n'ai pas apprécié le flic inévitable qui change d'opinion comme de chemise ce qui est parfaitement invraisemblable.

Vous l'aurez compris, même si cette série n'est pas un franc coup de coeur, je pense qu'elle mérite sa chance pour son casting et l'histoire haletante qu'elle propose. Vous me donnerez votre avis !

Quelques infos :

Série US en 10 épisodes. La saison 3 est en cours de tournage. En France la saison 1 est disponible sur Prime Video. Bien sûr je ne vous propose ici que des plateformes légales où visionner les séries.

Absentia Trailer VOSTFR Vo sous titrée VF

Pensez à laisser un petit commentaire...

Posté par Loucat à 14:19 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 février 2020

Les aventuriers de la mer, intégrale Tomes 1 et 2

Résumé à ma façon :

Dans le port de Terrilville, les familles des Anciens Marchands affrètent des vivenefs, des navires doués de perception et de parole qui ne peuvent voguer qu'avec un membre de la famille qui communique avec lui. 

Les-aventuriers-de-la-mer

Althéa Vestrit espère devenir le capitaine de Vivacia sur laquelle elle navigue depuis qu'elle est enfant, mais à la mort de son père c'est son beau-frère qui se trouve désigné. Elle est débarquée puis rejetée de la famille, alors que son neveu Hiémain prend sa place sous la contrainte. Elle décide alors de prendre la mer comme mousse et de prouver sa valeur. Cependant bien des dangers guettent Vivacia, tels que le pirate Kennit, des serpents géants qui cherchent leurs souvenirs, ou bien des esclaves révoltés. La vie à Terrilville va devenir périlleuse...

 Mon avis :

La saga "Les aventuriers de la mer" est un prequel de la saga "L'assassin royal", et se lit à la fin de la première période de celle-ci. Au départ on trouve peu de relations entre les deux sagas, mais on découvre en cours de lecture des révélations sur l'origine des vivenefs, la naissance de Terrilville, le désert des pluies... Cependant on peut parfaitement la lire sans avoir lu l'autre histoire. 

Passés les deux premiers chapitres où l'on se trouve totalement immergé et un peu perdu dans un monde imaginaire, l'histoire vous emporte et il devient difficile de lâcher son livre - prévoyez de bonnes quantités de thé et de chocolat !

"Les aventuriers de la mer" est un parfait roman d'aventures. La mer et ses métiers ne m'intéressent pas vraiment, pourtant les aventures des personnages sont passionnantes. On retrouve la patte de Robin Hobb, qui avec son incroyable talent de narratrice nous fait découvrir les univers de chaque personnage, leur intimité et leurs pensées les plus secrètes. Elle recrée la vie sur les navires, avec leurs bruits et leurs odeurs propres, les tâches de chacun, les tensions inévitables dans un lieu clos. On découvre aussi les ports avec leur ambiance particulière à chacun.

 

Les aventuriers de la mer T2

 

Les chapitres sont consacrés à un personnage plus particulièrement, ainsi l'on suit en parallèles des histoires distinctes mais qui se rejoignent et se mèlent. Il y a un souffle épique qui vous emporte, avec de beaux personnages qui se révèlent au fur et à mesure, dans leur grandeur ou leur mesquinerie.

J'aime particulièrement les personnages de femmes. De tradition, les femmes à Terrilville pouvaient être capitaines autant que leurs époux, mais la coutume s'en est perdue et Althéa en fait la dure expérience. Elle qui se considère plus comme un marin que comme une femme va devoir trouver une voie qui lui est propre, sans renier ce qu'elle est au plus profond d'elle. Ambre la sculptrice est mystérieuse, indépendante, sans attache, on a envie d'en savoir plus sur elle... Et bien d'autres qui traversent cette histoire comme Etta la prostituée qui devient reine des pirates !

L'univers magique est présent par le biais des vivenefs dont on découvre peu à peu la vraie nature, ainsi que par celui des serpents géants qui poursuivent les navires. L'univers mystérieux des habitants du désert des pluies est envoûtant ! Cependant ce fond de magie n'est pas omniprésent, l'aspect "aventures" est prédominant. Ce pourrait être une manière de rentrer de manière douce dans l'univers de la Fantasy...

J'ai lu les 6 premiers tomes de cette histoire, sous la forme de deux gros livres d'intégrale, d'environ 1000 pages chacun.  Il me reste à acheter et lire le tome 3 de l'intégrale... 

Quelques infos :

Saga en neufs tomes d'environ 300 pages, regroupée dernièrement en intégrale de 3 tomes, édition "J'ai lu" (16,90 € l'un)

Robin Hobb est l'un des auteurs de Fantasy les plus lus au monde ! "Les aventuriers de la mer" est sorti en édition originale en 1998.

 Pensez à me laisser un petit commentaire après votre lecture !

Posté par Loucat à 11:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 février 2020

Le porteur de lumière, tomes 2 à 4

Ah la la, j'adore cette saga ! J'ai dévoré les 4 tomes en un temps record, tant et si bien que je n'ai pas chroniqué au fur et à mesure de ma lecture... 

Porteur de lumière2

 Résumé (très) rapide des 3 tomes :

A la fin du tome 1, dont je vous parlais ICI, le jeune Kip a commencé sa formation à la Chromerie, au sein de la très élitiste Garde Noire. Dans ce monde totalement soumis à la lumière, certaines personnes sont capables de la syntétiser par couleur et utilisent leur couleur pour créer des objets, des outils, mais aussi et surtout se battre. Dans la Garde Noire, tous les soldats sont des créateurs. Kip découvre peu à peu qu'il est polychrome. Mais son obésité en fait le maillon faible de sa section, et il doit s'accrocher pour prouver sa valeur à ses camarades. Heureusement, ses qualités physiques sont compensées par son grand coeur et sa capacité innée à utiliser la magie et analyser les situations complexes. Il a surtout un sens de la répartie et un humour qui lui causent bien des ennuis ! 

Au cours de ses aventures, il s'avère être capable de maîtriser de plus en plus de couleurs du spectre et devient de fait un puissant magicien. Sa faible estime de lui-même lui permet de garder la tête froide, d'autant qu'il va devoir, avec les autres soldats, participer à de nombreuses batailles. Ses camarades qui assistent peu à peu au déploiement de ses capacités se mettent à croire en son destin de "Porteur de lumière", celui qui viendra renverser la Chromerie et son système social infâme.

 

Porteurlumière3

Mon avis :

Dans la plupart des livres de Fantasy, la magie a une part plus ou moins importante dans la vie des personnages, qui souvent découvrent leurs pouvoirs par hasard, dans un monde assez normal bien que souvent d'ambiance moyenâgeuse.

Dans cette saga, Brent Weeks a inventé un monde totalement immergé dans la magie. Elle est partout, dans les modes de déplacement, les outils, les armes, et même la vie de tous les jours. Les villes décrites sont merveilleuses ! 

Il est difficile d'inscrire cette histoire dans un semblant d'époque historique : certains aspects sont plutôt antiques, mais d'autres carrément futuristes.

Tout cela donne une sensation de liberté imaginative étonnante. 

le-porteur-de-lumiere-tome-4

L'histoire est centrée autour de personnages principaux, dont on suit les aventures à tour de rôle. Les personnages secondaires évoluent, souvent de manière inattendue, ce qui renforce les rebondissements.

Cet auteur écrit de magnifiques portraits de femmes, puissantes, intelligentes, de parfaites égales des hommes sur tous les plans. C'est rare ! 

Bonus absolu : un humour très présent, y compris dans le langage - fleuri et  très actuel - des jeunes Gardes Noirs. Cependant, la violence est très présente, avec des scènes de batailles glaçantes et très réalistes.

A noter toutefois : Brent Weeks est un auteur bavard qui s'étale parfois. Si cela n'arrive que rarement dans les trois premiers tomes, j'ai trouvé certains passages longuets dans le 4ème tome, ce qui est vraiment dommage car l'histoire est passionnante ! 

 Quelques informations:

Chaque tome environ 13 € - Disponible en e-book environ 6 €.

 Pensez à me laisser un petit commentaire !

Posté par Loucat à 11:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 janvier 2020

The Umbrella Academy

Synopsis à ma façon :

Le même jour, quarante-trois enfants naissent à travers le monde de femmes qui n'étaient pas enceintes auparavant. Sept d'entre eux sont adoptés par un riche excentrique. Il développe leurs super-pouvoirs dans la Umbrella Academy dans le but de sauver le monde et les fait devenir célèbres. 

Umbrella Academy

Une fois trentenaires, ils sont devenus des adultes anonymes qui cachent leurs pouvoirs et se sont perdus de vue. Réunis à l'occasion de la mort de leur père, ils partent à la recherche de l'un d'entre eux, disparu depuis plusieurs années, mais pourtant poursuivi par de dangereux voyageurs temporels... 

Mon avis :

Rien de sérieux dans cette série de supers héros pas comme les autres.  Ils sont plutôt minables d'ailleurs ! A part l'une des soeurs qui est devenue une sublime actrice (mais très malheureuse),  les autres traînent leur peau dans la vie entre déprime et addiction. Le choc de la mort de leur père va les obliger à réagir et à remettre en question leur mode de vie et leurs relations semi-fraternelles.

On suit leurs aventures (tout de même sanglantes et violentes) avec amusement, avec un bonus pour le logo de début que l'on recherche dans les premières images, et qui varie à chaque épisode.

Les personnages sont drôles malgré leur côté pitoyable. J'ai un petit faible pour Klaus, le drogué terrifié par son don de voyance, qui se découvre un courage inattendu pour soutenir et sauver ses frères et soeurs au cours de leurs aventures - et qui nous fait rire jusqu'au bout de la saison, avec son bagout incessant, même quand il se trouve dans des situations impossibles.

Umbrella 2

L'un des frères se balade pendant tous les épisodes en culotte courte, puisque malgré son âge canonique - 58 ans - il est resté coincé dans son corps de treize ans : comique assuré ! C'est pourtant le plus terrifiant de tous...

Il y a cependant de beaux moments d'émotion, des passages romantiques, et que d'action ! Les effets spéciaux sont formidables et spectaculaires. Les allers-retours dans le temps sont bien identifiés ce qui aide à la compréhension.

Au final ? Humour, action, magie, et super bande son ! Si vous aimez la magie et les super héros, cette série est faite pour vous. Elle a énormément de succès et la deuxième saison est déjà en tournage.

Quelques infos :

Série Netflix, saison 1 en 10 épisodes.

Umbrella Academy | Bande-annonce VF | Netflix France

 Pensez à me laisser un petit commentaire !

Posté par Loucat à 19:52 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


17 janvier 2020

Bilan lectures 2019

Je me suis amusée tout au long de cette année à lister mes lectures. Au final, j'ai lu 46 livres avec un paquet de TRES gros bouquins, entre 800 et plus de 1000 pages ! Tout ça pour un total de         18 867 pages... Au cours de cet article, mes coups de coeur en illustration.

Soeur grise

Restons un peu dans les chiffres, avec dans mes catégories chouchous 16 polars et 18 romans de Fantasy - qui sont ceux qui comptabilisent le plus de pages.

Le-dragon-reincarne

J'ai constaté lors de ce bilan que j'oublie de lister certaines de mes lectures... J'essaierai d'être un peu plus sérieuse cette année. L'an dernier, je me suis inscrite sur Livraddict et j'ai participé au Challenge Voix d'Autrices 2019. Bien que j'aie beaucoup plus lu que l'an dernier, j'ai dû abandonner le challenge par manque de temps et je me suis aperçue que j'avais carrément oublié d'aller noter mes lectures depuis plusieurs mois sur Livraddict : peut mieux faire... 

Méli-mélo de nouvelles

Cependant, j'ai tout de même respecté l'un de mes projets, qui était de découvrir en 2019 des auteurs français de polars : contrat rempli, même si j'aurais pu faire mieux.

Entre-deux-mondes

Mes projets pour cette année ? Conserver ce rythme soutenu de lecture, déjà, pour avancer dans des sagas de Fantasy commencées mais qui traînent un peu. Ensuite, j'ai passé pas mal de temps à relooker l'accueil du blog, j'espère que ça vous plaît ? Vous trouverez également en marge de droite des liens pour me trouver sur Livraddict ou Instagram.

Le porteur de lumière T1

Et puis surtout, j'aimerais parvenir à écrire ici plus souvent. 

l-assassin-royal-tome-1-l-apprenti-assassin

Cependant, cela me prend entre une et deux heures par chronique, et la plupart du temps je n'ai qu'un ou deux commentaires - merci Nicole, sans toi je me sentirais souvent seule ! Pourtant vous êtes nombreux à passer sur ce blog... Alors parfois la motivation me quitte, je dois dire. Allez, j'écris plus souvent, et vous prenez le temps de me mettre des petits coms ???

En-attendant-le-jour

J'ai acheté plein de livres ces derniers temps, une habitude largement perdue ces dernières années avec un usage intensif de la liseuse. Je retrouve donc le plaisir du feuilletage, le matin au petit déj' le plus souvent ! J'ai déjà de quoi voir venir... 

P1002452

A très bientôt avec de prochaines chroniques pour bien démarrer cette nouvelle année !

Posté par Loucat à 12:54 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 janvier 2020

"Carnival Row"

Synopsis à ma façon :

Dans une Angleterre victorienne fantastique, différentes espèces vivent dans la ville du Burgue. Les humains y font la loi bien entendu, et la plupart des créatures magiques leurs sont asservies à divers niveaux, allant du domestique à la prostituée. 

carnival-row

 Dans ce monde ségrégationiste, l'inspecteur Rycroft Philostrate tente de faire règner la loi dans le quartier le plus mal famé de la ville, Carnival Row. Alors que ses collègues refusent de perdre leur temps à enquêter sur des meurtres épouvantables de créatures magiques, Philo s'obstine à rechercher les meurtriers qui s'attaquent à ces êtres méprisés. Lors de ses recherches, il retrouve la fée Vignette dont était tombé éperdument amoureux, mais qui le croyait mort.

Mon avis :

Ambiance steampunk garantie ! Le steampunk, c'est l'avenir tel que des personnes vivant à l'ère pré-industrielle auraient pu l'imaginer. Ici, on retrouve des machines volantes à vapeur, des ballons dirigeables mêlés à des fées, des centaures, et des robes à tournure. Cela donne un mélange très intrigant et addictif, car les décors sont soignés et mis en valeur par une image léchée qui cultive le mystère. L'arrivée de Philo au pays des fées est... une véritable féérie, on ressent son émotion à rencontrer ces êtres, à découvrir leur culture. Philo est un personnage complexe, qui cache sa véritable nature à tous, vit dans le mensonge et tente de se racheter par ses actions en faveur des plus détestés des habitants de la ville. Il est le dernier rempart entre le monde magique et celui des humains.

On retrouve dans cette série des thèmes universels, tels que le racisme et la xénophobie mais aussi l'acceptation des différences, l'importance de la connaissance de soi et des autres, les conséquences des choix que l'on fait. Les épisodes alternent entre l'émotion, l'action, la magie qui émerveille ou qui tue, avec une lumière particulièrement soignée qui magnifie les ombres et la pluie dans cette ville qui semble transpirer le désespoir. Les décors sont superbes, les costumes dignes de ceux de Downtown Abbey, les effets spéciaux parfaits.

carnival-row-orlando-bloom-cara-delevingne-amazon

Les acteurs sont incroyablement justes, il faut dire que la distribution est super sexy, avec Orlando Bloom dans le rôle de Philo (un rôle qu'on croirait écrit pour lui, dans lequel il crève l'écran), Cara Delevingne et son étrange visage dans celui de la fée Vignette. Les personnages secondaires ne sont pas négligés et tirent leur épingle du jeu, telle Imogen Spurnrose (Tamzin Merchant) frémissante d'indignation face à son voisin à cornes - pourtant si séduisant ! Et vous découvrirez l'une des plus belles scène d'amour du cinéma...

Alors, que dire d'autre de cette série épatante ? Regardez-la vite !!!

Carnival Row - Bande-Annonce Officielle | Amazon Prime Video

Quelques infos :

Série policière fantastique US de René Echevarria et Travis Beacham. 

Saison 1 de 8 épisodes produite par Amazon, distribuée sur Prime Video. La saison 2 est en cours de tournage. 

Posté par Loucat à 12:34 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 décembre 2019

7 jours à River Falls

Résumé à ma façon :

Sarah Kent est une étudiante modèle dans la petite de River Falls. Mais lorsque l'on découvre les corps mutilés de deux de ses amies, son petit monde vole en éclat.

7-jours-a-River-Falls

Les deux jeunes filles avaient essayé de la joindre juste avant leur disparition... Sarah s'emmure dans le silence et les non-dits, alors que les enquêteurs sont envoyés sur de fausses pistes par le tueur qui les manipule habilement. Mais l'arrivée de la profileuse du FBI Jessica Hurley, qui vient seconder le Shérif Mike Logan, vient réorienter l'enquête dans une direction inattendue...

Mon avis :

Cette année j'avais prévu de découvrir des auteurs français de romans policiers, je dois dire que j'ai fait de belles découvertes, que je vous ai fait partager. Alexis Aubenque en fait partie !

Le bandeau de l'éditeur qui vante Alexis Aubenque comme écrivant comme un américain m'a plutôt amusée. Mais à la lecture, la surprise est là. L'auteur campe une petite ville US, Rivers Falls, avec son ambiance si typique. On a vraiment l'impression d'y être ! On retrouve les relations souvent dépeintes dans les téléfilms pour ados entre les jeunes, qui tiennent l'intrigue entre leurs mains. Leurs secrets sont au coeur de cette histoire, qui révèle la noirceur de certains des habitants qui semblent les plus respectables.

UniversitéRiverFalls

Université de River Falls, Wisconsin (est-ce bien cette ville-là ou une imaginaire ?)

Mike Logan, le nouveau shérif de la ville, qui mène l'enquête, n'est pas si attachant que ça. Je l'ai trouvé assez soupe au lait, buté, prompt à se débarrasser de l'enquête pour vite démasquer les suspects. Pas un héros de premier abord... Heureusement sa consoeur du FBI Jessica Hurley est plus futée et tenace que lui !  C'est grâce à elle qu'il ira jusqu'au bout de l'enquête. Il se rattrape cependant par son courage et sa volonté.

Mon avis est contrasté. J'ai aimé la manière d'Aubenque de décrire la ville, les relations minées des jeunes entre eux, le personnage de Jessica qui est le plus solaire de l'histoire, le style d'écriture très efficace.

J'ai moins apprécié le côté sanglant de ce livre. Dans un polar j'apprécie plus l'enquête pour trouver le meurtrier que la description des meurtres eux-mêmes, comme on le trouve parfois. Ici le nombre de meurtres est élevé et on n'a pas envie que des personnages auxquels nous sommes attachés soient tués !

Toute l'action est concentrée sur une seule semaine, qui déterminera l'avenir de tant de personnes... Cet écoulement angoissant des jours rythme le roman et apporte de l'énergie à l'écriture qui n'en manque déjà pas. Des phrases courtes, un style direct, une enquête menée tambour battant : voilà de quoi se régaler dans ce polar très noir, que je vous recommande si vous avez envie d'une enquête bien sombre et complexe.

Quelques infos :

Cette double trilogie dont "7 jours à River Falls" est le premier opus a eu un énorme succès, et une série se prépare. L'auteur l'a d'ailleurs organisé comme une série, avec une saison 1 et une saison 2 !

On trouve ce livre en pocket (7,90€), broché (17,40€), en e-book (7,99€).

Ne partez pas sans me mettre un petit mot, trace de votre passage...

Posté par Loucat à 11:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 décembre 2019

Polar : "Little monsters"

Résumé à ma façon :

Kacey, Bailey et Jade sont inséparables depuis quelques mois, quand Kacey est arrivée dans leur petite ville. Ces jeunes filles de 17 ans sont en terminale et envisagent leur avenir : partir en fac, quitter ou non la ville... des sujets qui occupent toutes leurs conversations. Mais depuis peu, Kacey se sent mise à part. Ses deux amies semblent s'éloigner d'elle, une impression confirmée quand elles se rendent seules à la plus grosse soirée de l'année. 

Little monsters

Furieuse, Kacey décide d'avoir une bonne conversation avec elles. Mais cela n'arrivera pas : le lendemain de cette soirée, Bailey a disparu. L'enquête se resserre peu à peu sur Kacey, qui découvre qu'elle est restée l'étrangère, alors qu'elle se croyait bien intégrée à sa nouvelle vie. Pour prouver son innocence, elle décide de mener une enquête parallèle à celle de la police, ce qui hélas tend à l'incriminer...

Mon avis :

J'ai commencé ce polar en pensant trouver une lecture rapide et facile, pas trop prenante.

Mais passé le début un peu banal, la narration m'a emportée et j'ai dévoré ce livre en quelques jours. L'écriture de Kara Thomas y est pour beaucoup, qui se glisse sans souci dans la peau des ados qui sont les personnages principaux de son récit. Le suspense s'installe peu à peu, l'ambiance devient pesante de manière insidieuse, alors même qu'au début il ne se passe rien de spécial. C'est tout de même une bonne qualité de plume !

Les relations des jeunes entre eux, des jeunes avec leurs parents, sont abordées avec finesse. Quand l'histoire bascule dans l'inquiétant, le recours au journal intime de l'un des protagonistes vient apporter un éclairage surprenant puis glaçant. L'ambiance de la petite ville américaine lisse et chaleureuse, où tout le monde se connait, où rien de grave ne se passe, est parfaitement transcrite et accroît l'effroi de la situation.

Tout au long de l'histoire, le lecteur est amené à se forger des convictions puis des hypothèses sur ce qu'il s'est réellement passé. Lors de l'épilogue, on découvre avec étonnement que tous les éléments nous ont été donnés au fur et à mesure. Pour ma part je n'étais pas si loin de découvrir le coupable, mais pas tout à fait !

Le personnage de Kacey est bien construit. Cette jeune femme fragile, qui a connu une vie difficile, tente de se glisser dans la peau d'une fille de famille parfaite, lorsque la rupture avec sa mère est consommée. Elle débarque dans la vie de son père qu'elle ne connaissait pas, accueillie à bras ouvert par sa belle-mère. Elle apprend à connaître sa demi-soeur et son beau-frère - la famille est recomposée à l'extrême. Son intégration semble se passer parfaitement, puisque son trio de copines semble inséparable. C'est là que le mécanisme se grippe, et qu'elle découvre avec stupeur qu'elle n'est toujours qu'une étrangère. Tout passe par son regard, jusqu'à ce que s'ouvre pour le lecteur le journal de Bailey, la jeune fille qui a disparu. Cette voix dissonante apporte au fur et à mesure de l'histoire un éclairage bien différent sur les faits.

Difficile d'en dire plus sans vous saccager l'histoire ! Au final, j'ai beaucoup apprécié ce livre que je vous recommande, et je relirai avec plaisir cette auteure talentueuse.

Quelques infos :

Livre de Kara Thomas, publié chez Milady en 2018.

Disponible en broché (16,50 €) ou en e-book (5,99€), en poche ( 7,90 €) : prix indicatifs.

Posté par Loucat à 10:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 décembre 2019

Série : "Murder" saison 1

J'ai recommencé à regarder cette excellente série, visionnée pour sa première saison il y a quelques années.

Affiche Murder

Synopsis à ma façon :

Annalise Keating (Viola Davis) est une avocate au sommet de son art et extrêmement demandée. Forte, teigneuse, cassante, elle ne mâche pas ses mots envers ses assistants. Professeure de droit, elle assure un cours appelé "Comment se sortir d'un meurtre", pendant lequel elle demande à ses élèves (qu'elle connaît tous par leurs noms) de travailler sur les cas réels qu'elle défend. Au bout de quelques semaines, elle choisit un petit groupe d'élèves qui vont l'assister sur ses affaires. Mais le meurtre d'une jeune étudiante va venir bouleverser cet équilibre au point qu'Annalise et son équipe vont peu à peu s'enfoncer dans des situations ingérables...

Mon avis :

Pour bien prendre pied dans cette série, il faut aimer les films et séries "de prétoire" dont les américains sont les spécialistes. Ceci s'explique aussi par leur système judiciaire accusatoire, qui fonctionne à l'inverse du nôtre (et occasionne par ailleurs tant d'erreurs judiciaires). En effet, aux USA, c'est la défense qui a la charge de prouver l'innocence de l'accusé, ce qui occasionne des frais inabordables pour beaucoup. La liberté dépend alors de la capacité de l'avocat à mener une enquête précise et efficace... voire de bidouiller quelque peu les faits, d'où l'utilité de la petite équipe montée par Annalise.

Tous les ans, celle-ci choisit parmi ses élèves ceux qu'elle estime être les plus prometteurs, qui vont travailler bénévolement à ses côtés sur les cas difficiles qu'elle choisit de défendre, également étudiés pendant ses cours et qui lui servent à éclairer son enseignement. 

L'idée de départ de la série est très prometteuse et originale ! Car l'on voit le système fonctionner de l'intérieur, l'enquête est menée par des jeunes qui se questionnent et se confrontent au réel.

Il faut cependant accepter le principe des flashbacks qui coupent le rythme de l'action et nous "perdent" parfois, puisque la série avance parallèlement sur les enquêtes pour défendre les clients, et sur l'enquête qui concerne uniquement le groupe. Mais cela apporte une grande tension au scénario, amenant une irrésistible envie de savoir la suite !

Les acteurs sont épatants, surtout Annalise elle-même qui passe de l'avocate impitoyable à la femme fragile en un instant. C'est d'ailleurs assez déstabilisant, cet aspect manipulateur complexifie son personnage mais ne la rend pas très sympathique. Les jeunes acteurs qui l'entourent sont vraiment formidables également, avec des personnalités contrastées et attachantes.

L'image est sombre, à l'égal de cette histoire qui plonge dans les secrets de ses personnages. La série est très loin d'être édulcorée et recèle des images souvent crues (des scènes de sexe récurrentes super exaspérantes qui n'ont aucun intérêt pour l'histoire) et des enquêtes éprouvantes.

Les acteurs :

Viola Davis joue le rôle d'Annalise Keating. Nous l'avons déjà vue dans "La couleur des sentiments" pour lequel elle a reçu un Oscar. Elle a obtenu un Emmy Awards pour son rôle dans Murder. Ella a joué dans 55 films et 22 séries ! telles que "New-York Unité Spéciale", "FBI : porté disparu", "Les experts"...

Murder Annalise

Alfred Enoch dans le rôle de Wes Gibbins, l'élève préféré d'Annalise :

Murder Wes

Jack Falahee est Connor,  Aja Naomi King est Michaela, Matt Mc Gorry joue le rôle d'Asher.

Quelques informations :

Série US créée par Peter Nowalk en 2014. Titre original "How to get away with murder".

Diffusion sur Netflix. On la trouve aussi en DVD sans souci, un bon achat pour les cadeaux de Noël !

Bande-annonce en VF.

Chers lecteurs, merci de prendre le temps de laisser un commentaire après votre lecture... 

Posté par Loucat à 16:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,