De pages en séries

24 avril 2017

Musique : "Le pudding"

Poursuivons notre balade musicale nonchalante : cette semaine je vous propose la revisite d'un grand classique de Disney, un passage du dessin animé "Astérix et Cléopâtre" : "Le pudding à l'arsenic". Du style qu'on fantasmerait bien d'offrir parfois..

Voilà une découverte surprenante, même si elle n'est pas récente. Le groupe Chinese Man a repris la musique du film, l'a remixée et nous la propose dans une version rap très dynamique.

chinese_man_600x340_0

Si l'on ne regarde pas le clip (qui reprend le passage du dessin animé) on peut l'écouter juste pour le plaisir ! Mais cela nous permet aussi de retomber en enfance sur un bon rythme, ça fait du bien en ces temps sombres...

Chinese man - Le pudding (by léo le bug)

Chinese Man est un collectif de hip-hop et électro français, originaire d'Aix-en-Provence. Formé en 2004, il puise ses influences dans le rap avant tout [...] Chinese Man est composé des DJ Zé Mateo et High Ku, et du beatmaker SLY. Les beatmakers Leo le bug et Le Yan gravitent également autour du groupe et participent notamment à la composition de plusieurs morceaux. (Info extraite de Wikipédia- une fois n'est pas coutume).

Bonne journée en musique !

Posté par Loucat à 11:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


19 avril 2017

Série : "Dix pour cent"

Enfin, France 2 nous offre la saison 2 de ce petit bijou...

Synopsis à ma façon :

Dans l'agence ASK d'agents d'acteurs, la gravité est de mise : après la mort de son fondateur, les problèmes financiers s'accumulent, et plusieurs vedettes menacent de la quitter. Les agents vont devoir rivaliser d'ingéniosité et de tact pour convaincre leurs acteurs de rester... d'autant qu'un repreneur que l'on croyait providentiel va venir semer la zizanie ! 

Affichedixpourcent

Mon avis :

Si vous aimez les dialogues ciselés, cette série est pour vous ! Centrée sur le quotidien des agents, elle joue sur l'auto-dérision. Chaque épisode est bâti autour d'un ou plusieurs acteurs en guests, on nous promet pour cette saison de voir des acteurs aussi fabuleux ou rares qu'Isabelle Adjani, Fabrice Luchini, Juliette Binoche, Christophe Lambert...

Dix pour cent acteurs

Chacun joue un rôle dans le rôle, souvent proche de sa personnalité réelle ou supposée. L'humour est constant, que ce soit par les situations ou les dialogues, merveilleux d'humour et de finesse. Chacun des agents à sa manière personnelle de gérer ses acteurs, qui se révèlent capricieux, souvent paranoïaques ou franchement déjantés. 

Chaque saison contient seulement six épisodes, tant l'accent est mis sur la qualité des scénarios ; il faut aussi compter sur la difficulté  de  convaincre des acteurs à la carrière bien pleine de venir participer à une série télévisée... 

Isabelle-Adjani-dans-la-serie-Dix-pour-cent

Moi, je sais ce que je vais faire ce soir, et vous ?

Diffusion : sur France 2 à partir de ce mercredi à 21 heures, les deux premiers épisodes de la saison 2, suivis de 2 épisodes de la saison 1 : une occasion inespérée de rattraper son retard !

Posté par Loucat à 19:35 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 avril 2017

Musique : "Irruption"

Je crée cette nouvelle rubrique pour partager avec vous mes coups de coeurs musicaux, connus ou pas, récents ou moins.

Le premier morceau que je vous présente s'appelle "Irruption".  C'est un titre de hip-hop tout récent écrit par le jeune auteur compositeur Gaël Faye.

Gael-Faye-Portrait

Ce qui m'a touchée ? Le texte somptueux qui vous cueille comme un coup de poing ! Les paroles se déroulent sans interruption du début à la fin de la musique, la voix s'épanouit et le chant finit presque en clameur. Il faut s'accrocher - et écouter plusieurs fois - pour tout comprendre, tant les paroles sont parsemées de jeux de mots, d'allusions politiques ou sociales. Un véritable texte qui ressemble à un poème violent.

Ce morceau est en effet une irruption : celle de la revendication poétique d'une jeunesse condamnée d'avance. Les paroles sont fortes et dérangeantes, touchantes aussi. C'est aussi l'irruption au sens d'arrivée impromptue d'un musicien qui va faire un malheur !

Pour mémoire, Gaël Faye a écrit le roman "Petit pays" qui raconte de manière romancée la guerre du Rwanda et du Burundi dont il est originaire, je vous en parlerai très bientôt. La chanson éponyme est une merveille de poésie.

GAËL FAYE - IRRUPTION

Posté par Loucat à 11:18 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

03 avril 2017

Thriller : "Cadran"

Résumé à ma façon :

Alors qu'il assiste aux obsèques de son frère, Tony Stovac est appelé par un gros client qui lui réclame un dossier. Il retourne à sa compagnie d'assurance, mais personne ne l'y reconnait et il se fait éjecter violemment par le service de sécurité. Stupéfait, il découvre que plus personne ne le reconnait dans sa propre famille, et qu'un étranger portant son nom vit dans sa maison ! Un inconnu commence à le harceler au téléphone pour récupérer un objet dont il ne sait rien... Le cauchemar commence pour Tony qui va devoir trouver en lui des ressources qu'il ignorait afin de comprendre cette situation délirante et sauver sa peau.

cadran

Mon avis :

Un excellent thriller qui pousse l'idée initiale jusqu'à son paroxysme. Le livre se déroule en région bordelaise et dans les Landes, c'est rare de lire un thriller qui se déroule en France. J'ai beaucoup aimé ce basculement du quotidien qui devient cauchemardesque, où chaque geste devient une décision risquée. Tony pourrait céder à la pression et se sortir d'affaire mais il refuse qu'on lui impose des actes répréhensibles, il préfère fuir et lutter. Lui l'homme fade, qui se juge inintéressant, va se comporter avec un courage incroyable pour sauver la femme qu'il aime et ses enfants. L'écriture est un peu déroutante au début, d'autant que le livre est écrit à la première personne. Mais on rentre très vite dans la peau du personnage, on fait des hypothèses pour essayer de comprendre ce qui lui arrive, on tremble pour lui aussi. Si vous avez aimé "Ne le dis à personne" vous allez adorer !

Quelques infos :

"Cadran" a été édité dans la collection Nouvelles Plumes, où les lecteurs choisissent les meilleurs livres qui seront édités. Ce sont donc des premiers livres de jeunes auteurs. Ce livre a également obtenu le Prix des lecteurs France-Loisirs 2016.

Prix : version brochée 15,99 € ou 7,99 € en e-book.

On le trouve également en librairie.

 

Posté par Loucat à 12:09 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

22 mars 2017

Polar : "Le visage de l'ennemi"

Je vous présente aujourd'hui un nouvel opus des enquêtes de Linley et Havers, les policiers atypiques d'Elisabeth Georges. Elle a un style vraiment à part, avec une belle écriture et une psychologie des personnages particulièrement poussée.

Le visage de l'ennemi

L'histoire ?

Une enfant de 10 ans disparaît. Elle est la fille d'Eve Bowen, une femme politique promise à une grande carrière, mère célibataire, membre du gouvernement anglais conservateur, particulièrement stricte sur les questions de moralité. C'est aussi la fille cachée de Dennis Luxford, le rédacteur du plus grand journal à scandale anglais, un torchon qui n'a de cesse que de salir le parti d'Eve. Convaincue que Luxford a manigancé l'enlèvement, Eve refuse catégoriquement d'informer la police. Quand les choses tournent mal, c'est au plus grand enquêteur de Scotland Yard, l'inspecteur Linley et à sa partenaire le sergent Havers que l'enquête est confiée. Mais que se cache-t-il réellement de sordide et d'indicible derrière cet enlèvement ? Qui est l'ennemi ?

 Mon avis :

Ce polar n'est pas récent mais curieusement il a fait résonnance tout au long de ma lecture avec les sordides affaires politico-financières qui polluent le débat politique français en ce moment. Le rôle des médias, la morgue des hommes et femmes politiques, les conséquences sur la vie d'innocents détruits au passage... La finesse de l'étude psychologique m'a épatée. On pose là-dessus une enquête passionnante bien que d'une tristesse indicible, les enfants étant les premières victimes de la soi-disant toute-puissance des adultes. A lire absolument !

Quelques informations :

Livre publié en pocket à 8,50 € ou en e-book à 13,99. Prix indicatifs bien entendu. 

Posté par Loucat à 12:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


17 mars 2017

Série : "Caïn" saison 5

Et voilà le "flic à roulettes" qui revient faire du grabuge sur France 2... Mon flic français préféré, avec ses propos acerbes et hilarants sur son handicap, son regard incisif et son comportement collant qui le fait s'accrocher comme de la glue à ses suspects ! 

Caïn affiche

La saison 4 m'avait déçue, avec les timides débuts de son amour avec sa collègue Lucie Delambre, qui avait franchement tourné à la bluette insipide. Mais pourquoi les scénaristes s'imaginent-ils que tout ce que nous souhaitons, en tant que spectateurs, c'est de voir nos héros mariés à leur partenaire ? Perso, moi je le préfère libre, malheureux, ronchon et toujours prêt à l'aventure amoureuse, notre Caïn, qui a repris avec brio l'arrogance et le cynisme du célèbre Dr House.

 

cain-saison-5 avec Lucie

 

Il a été reproché à cette série de trop insister sur le handicap de son rôle-titre, mais personnellement je trouve ça très rafraîchissant. Même si hélas je pense que c'est invraisemblable, l'Etat français étant mal placé pour ce qui est du travail des handicapés, moi cela me plait de voir une personne handicapée qui exerce des responsabilités et du pouvoir, au lieu de se retrouver cantonnée à des tâches administratives. Cela occasionne d'ailleurs à Caïn un paquet de difficultés à surmonter (les poursuites en fauteuil c'est pas de la tarte !), mais cette sorte de banalisation est salutaire pour que tous nous changions de regard sur le handicap. Savez-vous que tous les bâtiments publics et privés devraient déjà être équipés depuis une dizaine d'années pour l'accès facile des personnes "à mobilité réduite" ? On voit bien que ce n'est pas une priorité d'Etat...

Et voilà, moi aussi j'ai mis l'accent sur le handicap ! Parce que tout de même, "Caïn " est une excellente série policière, avec de sacrés intrigues, souvent très dures, abordant des thèmes difficiles tels que la prostitution des jeunes, la drogue, les relations familiales malsaines. Le duo Frédéric Caïn (Bruno Debrandt) /Lucie Delambre (Julie Delarme) fonctionne à merveille, lui le cynique, elle la pile électrique qui joue la retenue ! Leur collègue Borel (Mourad Boudaoud) joue les naïfs et sert même parfois de souffre-douleur...

 

cain-s5 l'équipe

 

Et puis l'on a régulièrement le plaisir de voir de grands acteurs dans des seconds rôles : Bruno Wolkowitch et Pascal Légitimus sont venus faire de bons suspects, cette semaine c'est Martin Lamotte qui s'y colle !

 

Caïn avec Martin Lamotte

 

A noter, pour ceux qui auraient loupé les saisons précédentes, que l'on peut parfaitement prendre la série en cours. Cependant on nous annonce pour cette saison une intrigue secondaire très prenante qui va servir de fil rouge pendant les 10 épisodes et vont amener Caïn à se dépasser... chouette !

Quelques infos :

Diffusion le vendredi à partir de 20h55 sur France 2, cette semaine épisodes 1 et 2 de la 5ème saison, suivis des épisodes 1 et 2 de la saison 2. 

Sur Netflix, saisons 1 à 4.

En DVD, la saison 1 est à 15 € sur internet.

Posté par Loucat à 11:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 mars 2017

Documentaire : "Sur la terre des bonobos"

Je ne vous parle pas très souvent de documentaires, mais celui-ci m'a tapé dans l'oeil. Tout simplement parce que je suis une fervente écologiste, et que j'ai appris avec désespoir que les singes, tous sans exception, sont menacés de disparition dans les... 20 ans à venir.

sur-la-terre-des-bonobos

J'ai trouvé cela épouvantable. L'homme est vraiment le pire prédateur que l'on puisse imaginer, il est si stupide qu'il parvient à détruire lui-même son habitat naturel ! Et certains parlent d'évolution supérieure des espèces... Par le développement incessant de son habitat et de ses activités industrielles, par la déforestation, il détruit peu à peu tout le territoire naturel des singes. Et puis bien sûr il les chasse. Vous avez dû entendre parler d'une situation similaire pour les pandas, qu'on affame parce qu'on a coupé les forêts d'eucalyptus...

Bref, ce reportage a lieu en République Démocratique du Congo. Muriel Robin a souhaité mettre sa notoriété à profit pour soutenir la cause des Bonobos, ce n'est pas juste un coup de pub puisqu'elle soutient Chanee, un primatologue français depuis des années. Elle le rejoint près de Kinshasa, dans un sactuaire appelé Lola Ya Bonobo (le paradis des bonobos) où elle rencontre Kinsele, un bonobo orphelin de 3 ans, sauvé après une chasse. Elle participe aux soins de ce chimpanzé jusqu'à sa libération en forêt, pour qu'il retrouve son habitat naturel.

Muriel Robin et Kinsele

Je vous mets ici le lien vers cette association, vous y trouverez des informations sur son action notamment auprès des populations locales. Vous pouvez aussi y parainer un bonobo !

Muriel Robin a passé plusieurs mois sur place, un véritable engagement personnel, "pour sensibiliser sans culpabiliser". Je vous propose de cliquer ici pour découvrir une interview de la comédienne et un petit extrait du reportage.

Je découvrirai ce soir ce documentaire en même temps que vous, j'espère que vous viendrez me dire ensuite ce que vous en avez pensé.

Posté par Loucat à 12:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

07 mars 2017

Série : "Détectives"

Pas de quoi pavoiser en ce moment, seuls les rebondissements politico-médiatiques ont de quoi nous tenir devant l'écran... Alors j'ai fouillé un peu pour trouver une série sympa à regarder. Mon choix est tombé sur "Détectives", une série française diffusée en 2013 que j'avais loupée lors de sa diffusion télé et qui m'a bien accompagnée dans mes travaux d'aiguilles ces dernières semaines.

Détectives affiche

Résumé à ma façon :

Les enquêteurs du cabinet de détectives "Roche" apprennent avec contrariété l'arrivée dans leurs locaux de Nora Abadie, une ancienne agente de la DGSE, qui s'associe avec eux sur la décision du fondateur. En effet, les Roche travaillent en famille : le père, la fille, le grand-père et le beau-frère, un ancien flic. Nora est énergique, arrogante, pleine de projets et d'ambition. Cela nous ménage pas mal de moments de conflits et de petites piques, chacun ayant une vision différente de la manière de traiter les enquêtes.

Mon avis :

Très distrayant ! Le principe est novateur puisque par définition il ne peut s'agir ici d'enquêtes criminelles. Les thèmes sont donc très variés, allant de la disparition d'un être cher à des suspicions d'espionnage industriel. Les antagonismes entre les personnages sont très drôles, d'autant que Nora (Sara Martins, mon actrice de série française préférée) et son associé Philippe Roche (Philippe Lefebvre) travaillent souvent en binômes en réalisant des infiltrations lors de leurs enquêtes : leur association fonctionne parfaitement et donne lieu à des scènes très amusantes.

Détectives Philippe et Nora

Cependant les enquêtes sont souvent émouvantes, on rentre dans l'intimité des personnes, ces détectives-là ont le sens de la famille et ont à coeur de renouer les liens défaits de leurs clients.

Les acteurs :

 

JEAN-LUC-BIDEAU

Jean-Luc Bideau, le grand-père Roche, refuse de prendre sa retraite et continue à enquêter en cachette de sa femme. Il est excellent comme d'habitude et apporte une touche d'humour indéniable.

 

detectives Xénia

 

 

 

 

Daphné Chollet (Xenia Roche), la fille, est touchante et fraîche.

 

 

 

 

Détectives Santo

 

 

 

Vincent Escure (Santo), est l'inénarrable assistant de Nora.

 

 

 

Où la trouver ?

Sur Netflix, diffusion des saisons 1 et 2, pas de saison 3 pour cette série pourtant attrayante, France 2 estime qu'elle n'a pas assez rassemblé de public. On peut lui souhaiter une bonne seconde vie en vidéo.

Sur France O, diffusion du prochain épisode ce 11 mars en toute fin de soirée (à enregistrer).

Sur TVPluzz en VAD saison 1 pour 7,99 € ou 1 épisode pour 1,99 € (cliquez sur le lien)

Et en super promotion ( environ 13 € ) juste cette semaine sur le géant de l'internet dont je n'ai pas le droit de citer le nom, je vous laisse deviner.

Posté par Loucat à 15:06 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 février 2017

Roman : "Nuit de noces à Ikonos"

Résumé à ma façon :

Fliss est la rédactrice d'un magazine consacré aux hôtels de luxe. Elle sort tout juste d'un divorce éprouvant. Quand sa soeur Lottie lui annonce qu'elle vient de rompre avec l'homme qu'elle pensait épouser, Fliss se fait beaucoup de souci pour elle : après chaque rupture amoureuse, sa soeur s'est lancée dans des choix désastreux. Cela ne manque manque pas : 15 jours après cette rupture, elle retrouve Ben, son premier amour, qui lui propose le mariage.

Sans plus réfléchir, la voilà mariée quelques jours après, sur le départ pour l'île grecque d'Ikonos, où ils s'étaient rencontrés 15 ans auparavant. Persuadée que Lottie court à sa perte et que ce mariage va finir comme pour elle en divorce catastrophique, Fliss décide de le faire capoter, et quoi de mieux qu'une annulation pure et simple ? Oui, mais pour cela il ne faut  pas qu'il soit consommé. A partir de là, elle va tout mettre en oeuvre pour que la nuit de noces de sa soeur se transforme en véritable cauchemar...

Nuit de noces

Mon avis :

Sophie Kinsella est la star des livres légers, amusants et romantiques. C'est elle qui a écrit la série "L'accro du shopping". Lire un de ses livres est toujours gage de détente de d'amusement. Cela ne rate pas dans ce cas : la pauvre Lottie qui croit avoir retrouvé le grand amour s'enfonce dans les méandres d'une lune de miel catastrophique, au gré des idées délirantes de sa soeur. Celle-ci finalement est aveuglée par sa propre expérience, incapable de se détacher d'elle pour être capable de prendre du recul et d'accepter que Lottie fasse ses propres expériences. 

J'ai été très amusée par les inventions délirantes de Fliss et son accolyte Nico pour empêcher le jeune couple de consommer sa nuit de noces. C'est d'une incroyable drôlerie. Bien sûr aucune morale dans ce livre, ni de sujet à réflexion : détente et bonne humeur, c'est déjà suffisant.

A lire les jours de petit moral, pour compatir aux déboires de chacune de ces deux jeunes femmes !

Quelques informations :

Disponible en version brochée 19, 95 € - Livre de poche 8,00 € - E-book 12,99 € (prix indicatifs)

 

Posté par Loucat à 12:19 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 février 2017

"Fibromyalgie : ce que vous voyez, ce que je ressens"

J'ai lu une interview de l'auteure de ce livre sur le blog "My victories", qui propose des témoignages positifs de personnes malades, cela m'a donné envie de lire son livre. Rien que la photo de couverture est parlante ...

Fibro ce que vous voyez

Ce livre est le témoignage de Virginie Zakarian Clavé. Elle a 26 ans lorsque la fibromyalgie fait irruption dans sa vie. Elle raconte la douleur, la peur, l'incapacité totale du personnel médical à reconnaître cette maladie. Dès les premiers rendez-vous médicaux, sa parole est niée, sa douleur minimisée, le tout enveloppé dans un discours psychologisant et culpabilisant. Faisant preuve de leur totale méconnaissance de cette maladie et d'une véritable incompétence,  on la drogue et la voilà endormie, avec pour seule compagne la douleur,  qui elle ne dort pas ! Une expérience épouvantable qui lui fait décider de fuir tout traitement chimique. Après un an passé à se désintoxiquer, elle apprend à connaître celle qu'elle appelle "Dame fibro".

La fibromyalgie est une maladie méconnue parce qu'elle ne se voit pas. Reconnue depuis 1996 par l'OMS, elle n'est considérée en France que comme syndrome,  ce qui permet à de nombreux médecins de nier son existence, de se moquer froidement des malades,  de les culpabiliser et les abandonner à leurs souffrances, tout simplement parce qu'ils sont incapables de savoir comment les aider. Appelée "maladie de la douleur", c'est une affection neurologique liée à un dysfonctionnement de la zone qui traite la douleur dans le cerveau. Si effectivement cela se passe "dans la tête", cela n'a rien d'une maladie psychologique. La douleur est constante, se déplaçant dans tout le corps sans répit. La fatigue s'ajoute au tableau pour mettre le malade à terre...

Vous devinerez aisément que ce sujet me touche,  moi qui suis atteinte de fibromyalgie depuis 10 ans. J'ai été surprise de voir que Virginie utilise des mots identiques aux miens pour décrire son quotidien. J'ai apprécié son témoignage distancié sur ce qu'elle vit chaque jour, elle est loin du pathos et de la plainte. Elle fait preuve d'un courage,  d'une rage de vivre qui pourrait inspirer nombre de bien-portants ! Ce n'est pas une lecture qui rend triste mais qui nous amène plutôt à un sentiment de révolte devant la prise en charge médicale inexistante. A noter que ce livre est illustré de photographies étonnantes qui révèlent en images ces douleurs invisibles.

Ce témoignage est essentiel pour comprendre les malades atteints de maladies invisibles, changer notre regard chargé de jugements,  apprendre aussi à demander des nouvelles sincèrement et sans blesser. Notre monde moderne se chargeant de plus en plus de nous empoisonner discrètement, par la nourriture, l'habillement, et même par l'air que l'on respire, les maladies rares, cancers,  et autres joyeusetés se multiplient. Ce livre nous aide à comprendre et soutenir sans juger : ce que l'on souhaite pour nous-mêmes, finalement.

Quelques informations :

Livre imprimé en auto-édition en 2016. On le trouve facilement chez les gros vendeurs d'internet ou en le commandant chez le libraire. Prix indicatif 16,35€.

Posté par Loucat à 12:48 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,