De pages en séries

26 septembre 2016

"Castle" : le chéri de ces dames est de retour

Enfin ! Mais hélas... Le formidable duo Castle / Beckett nous revient pour une nouvelle et dernière saison.

Affiche Castle

Si le duo fait merveille à l'écran, il semblerait que les deux personnages principaux se détestent dans la vraie vie, ce qui est bien dommage pour nous.

Fini les rêves autour des jambes interminables de Kate et de ses talons aiguilles pour poursuivre les méchants. Finies les blagues pourries et les scénarios d'espionnage de Castle !

Ils vont drôlement nous manquer ces deux-là, après nous avoir accompagnés pendant ... 8 ans, comme le Mentalist.

Hélas pour l'instant, même si quelques séries se font remarquer, pour l'instant aucune n'a charmé mon coeur en réussissant à me fidéliser sur une si longue période, comme ces deux séries.

Alors heureusement, nous avons 22 épisodes pour dire "au revoir" à toute l'équipe, et pour une fois la chaîne nous laisse déguster avec un inédit par soirée, au lieu de 3 comme cela devient la norme - du gavage, selon moi.

Les acteurs :

Stana Katic (Kate Beckett)

Kate

Nathan Fillion (Richard Castle)

castle

Seamus Dever (Kevin Ryan) et Jon Huertas (Javier Esposito)

Castle Esposito Ryan

Molly C. Quinn (Alexis Castle)

Castle Alexis

Susan Sullivan (Martha Rodgers, la mère de Castle)

Castle Martha

Tamala Jones (Lanie Parish)  

Castle Lanie 

Diffusion sur France 2 le lundi à partir de 20h50 : 1 épisode inédit suivi de deux autres déjà diffusés - histoire de réviser... Bonne soirée ! 

Posté par Loucat à 15:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


15 septembre 2016

"La vengeance aux yeux clairs" : ouais bof...

La-vengeance-aux-yeux-clairs

Résumé à ma façon :

Olivia a vécu il y a 10 ans un évènement traumatique : la voiture dans laquelle elle se trouvait avec sa mère et son frère a été projetée volontairement hors de la route par un automobiliste qui y a ensuite mis le feu. La jeune fille a survécu miraculeusement à l'accident. Gravement blessée et défigurée, elle refait sa vie sous un autre visage et une autre identité.

Elle revient alors à Nice, sa ville, bien décidée à se venger de la famille Chevalier, qui a commandité le meurtre. Elle s'infiltre parmi eux en leur servant d'avocate sans moralité, prête à tout pour les défendre.

Mon avis :

Cette mini-série nous a été annoncée comme LA saga de l'été. Dans l'idée, elle se rapproche assez de la série américaine "Revenge", hélas sans en égaler le moins du monde l'ambiance mystérieuse. J'ai peiné à trouver un intérêt au jeu de Laëtitia Milot, issue de "Plus belle la vie" (série que je fuis comme la peste), je n'avais donc pas un a priori très positif. Hélas, si la jeune femme est agréable à regarder et essaie d'être convaincante, je la trouve plutôt fade.

Mais cette série pêche surtout par son scénario faiblard. Dès les premiers épisodes, la jeune femme retrouve le flic qui avait mené l'enquête sur la mort suspecte de son père, avant l'accident de voiture provoqué. Il était amoureux d'elle sans le lui avoir dit et 10 ans après essaie toujours de la venger (elle avait à peine 18 ans, et rencontrée sur une enquête criminelle, cela laisse rêveur sur la profondeur de cet amour non partagé, bien peu plausible). Elle retrouve aussi une ancienne amie qui lui sert un peu de femme à tout faire : détective, appât pour ces messieurs, guetteuse...

Bref, un peu de tout mélangé sans trop de crédibilité. Il y a tout de même de bons acteurs, habitués de ce genre de saga, dans des rôles inédits, tels Bernard Yerlès dans le rôle du méchant et Claire Borotra en femme de main.

vengeance-aux-yeux-clairs-equipe

Bon je vais tout de même regarder la suite par curiosité, mais franchement sans grand enthousiasme. Si les histoires de vengeance bien sentie vous attirent, "Revenge" vous plaira bien plus, avec son environnement hyper glamour et ses acteurs haut de gamme, à la perversité assumée. Cette histoire à côté est bien gentillette, en tout cas pour l'instant... Je lui laisse une deuxième chance avec les deux épisodes de ce soir.

Quelques infos :

Série de 8 épisodes. Diffusion ce soir sur TF1 des épisodes 3 et 4 à partir de 20h55. Les premiers épisodes sont disponibles en replay.

Posté par Loucat à 19:11 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 septembre 2016

"Luther" : une virée dans le noir des âmes

 

Affiche Luther

 

John Luther est un policier atypique, toujours sur le fil, que ce soit dans sa vie privée ou sur ses enquêtes. Ce flic sous surveillance a été suspendu plusieurs mois pour avoir mal géré une enquête qui a généré le coma du principal suspect.

Il mène ses enquêtes en sondant l'âme des suspects. Cette mini série est plus basée sur l'enquête, les échanges verbaux, la recherche d'explications psychologiques que sur l'action pure. Le rythme est très différent d'une série policière classique même si l'action ne manque pas. Les meurtres sur lesquels Luther enquête sont à la limite d'actes de folie ou avec un versant que je qualifierais de satanique : autant dire que certaines images ne sont pas édulcorées, et parfois éprouvantes.

Mon avis :

Pourquoi vous le recommander ? Il s'agit déjà d'une série britannique, ce qui est un gage de qualité et d'originalité. L'acteur principal, Idris Elba, est fascinant, plein d'une énergie irradiante, avec une palette de jeu d'acteur vraiment impressionnante. La mise en scène est surprenante, avec des cadrages à hauteur d'épaule qui renforcent la force d'énergie dégagée par les acteurs.  On se demande sans cesse si l'on ne va pas basculer dans le fantastique, tant l'ambiance est étrange.

 

Luther et Alice

 

 

Luther entretient des rapports très limites avec ses suspects, dont Alice Morgan (Ruth Wilson), qu'il sait avoir tué ses parents sans qu'il puisse le prouver.  Entre eux se noue un curieux mélange d'attirance et de répulsion. 

Quelques informations :

Saison 1 de 6 épisodes, ce soir diffusion des épisodes 4 à 6, sur CStar à partir de 20h50.

La saison 2 commencera dès dimanche prochain. Quatre saisons ont déjà été tournées.

Vous pouvez revoir les premiers épisodes en replay.

Je vous souhaite une soirée pleine de délicieux frissons... 

Posté par Loucat à 18:03 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 septembre 2016

"Bienvenue au paradis"

Résumé à ma façon :

Affiche Bienvenue au paradis

En 1870, John Moray (Emun Elliot) crée un immense magasin, "Le Paradis", qui préfigure les monstres du commerce tels que "Le printemps" ou "Les nouvelles galeries". Il y pratique des techniques de vente innovantes, destinées à déclancher l'achat chez les clientes les plus fortunées de la ville.

Mais voici qu'arrive Denise Lovett (Joanna Vanderham). Elle se retrouve orpheline et espère trouver du travail chez son oncle, tailleur, dont la boutique se trouve face au "Paradis". Hélas, face à une telle concurrence, tous les commerces traditionnels de la ville périclitent, et la voilà contrainte de demander du travail au "Paradis". Elle y trouve très vite sa place, car elle est pleine de talent et d'enthousiasme. Mais elle est loin de mesurer ce qui se joue réellement derrière les façades de cet antre du luxe.

Mon avis :

Cette série est une adaptation d’un classique de la littérature française : "Au Bonheur des Dames", d'Emile Zola.  Se déroulant à l'origine à Paris, et racontant l'ascension du fondateur de cet immense magasin, la série est ici transposée en Angleterre et centrée sur  Denise.

Cela change le point de vue, car les scénaristes ont orienté leur propos sur les femmes, leur désir de paraître lié à leurs achats. Mais aussi l'impossibilité à cette époque de concilier une vie professionnelle et personnelle : les vendeuses ont une existence quasi-monacale, vivent au magasin, doivent démissionner si elles se marient, sont totalement liées corps et âme à leur emploi.

Peu à peu, Denise insufle un certain vent de liberté et de rébellion dans le magasin, et c'est son parcours fascinant que nous suivons avec bonheur dans ces épisodes : elle se se résoud pas à n'être "qu'une femme", a des désirs de progression sociale et des idées plein la tête.

Nous voici face à une série d'une qualité incroyable, tant pour la mise en scène, le jeu d'acteurs que les reconstitutions historiques. Elle est aussi passionnante et soignée que "Downton Abbey". "Le Paradis" est un lieu qui génère la fièvre du shopping, et Moray y développe des techniques de vente modernes très inventives.

Bienvenue Catherine

Les tenues sont magnifiques, parfaitement mises en valeur. Nous sommes très vite passionnés par les histoires de chacun et les intrigues qui se nouent, à l'intérieur mais aussi à l'extérieur du Paradis. C'est un petit bijou !

Quelques informations :

Série de la BBC. On peut en visionner deux saisons sur Netflix. Elle est aussi disponbible en streaming même si je ne pratique pas ces sites. 

Malgré toutes mes recherches, je ne l'ai trouvée en DVD qu'en anglais.

Je ne pouvais cependant pas ne pas vous en parler ! C'est dans ce cas-là que l'on s'aperçoit que malgré la subite multiplication de nos chaînes, la TV française ne nous sert que des rediffusions usées, alors qu'il y a beaucoup à découvrir ailleurs... 

Posté par Loucat à 12:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

26 août 2016

"Les petits meurtres d'Agatha" : nouvelle saison

Je vous ai déjà parlé plusieurs fois de cette série, l'une de celles que j'affectionne particulièrement. De nouveaux épisodes inédits sont diffusés à partir de ce soir, à ne pas manquer !

lespetitsmeurtresdagatha

Et pourquoi ? Pour la qualité incroyable de la mise en scène, les scénarios aux petits oignons, les dialogues percutants. Rajoutez à cela des personnages hauts en couleur et attachants, et le soin incroyable porté aux reconstitutions de la fin des années 50, vous comprendrez que cette série française est digne des séries historiques anglaises.

La rareté est sûrement un atout de cette série, puisque seulement 5 épisodes sont tournés par saison. Cela laisse du temps à l'équipe pour peaufiner son travail, que ce soient les acteurs ou toute la partie technique. Pour info, cette série représente le plus gros budget des séries financées par la chaîne.

Les petits meurtres d'Agatha

Toujours inspirés des intrigues d'Agatha Christie, les scénarios ont été réécrits pour un trio d'enquêteurs puisque Marlène, la secrétaire du commissaire Laurence, est à présent totalement intégrée à leur duo premier avec la journaliste Alice Avril. 

Je vous renvoie à mes précédents articles, ICI et ICI, pour avoir des infos plus complètes, sans que je rabache.

Diffusion le vendredi à partir de 20h55 sur France 2. Un épisode inédit, puis un autre d'une précédente saison.

Bonne soirée, donnez-m'en des nouvelles !

Posté par Loucat à 18:20 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,


24 août 2016

"L'amour au jardin " : découvrez les émois des fleurs

Ce livre est assez ancien, je me suis aperçue dernièrement qu'il avait disparu de ma bibliothèque. Le voici revenu chez moi, j'ai eu envie de vous en parler.

L'amour au jardin

Résumé à ma façon : 

Vous êtes-vous déjà demandé comment les plantes se reproduisent ? Vous pensez sûrement qu'il s'agit d'une histoire de graines qui germent tout simplement dans le sol. Eh oui, mais pour obtenir les graines il a fallu que ces plantes découvrent l'amour.

Jean-Pierre Otte nous révelle les mystères incroyables et passionnels de la vie intime des plantes et des insectes. Par le choix de leurs formes, de leurs couleurs, de leurs odeurs, ces grands imitateurs aux allures trompeuses (les orchidées sauvages, les muscaris, le phasme et bien d'autres) vont vous réveller leurs secrets.

Mon avis

Jean-Pierre Otte nous raconte, de manière poétique et romanesque, les techniques utilisées par les plantes pour parvenir à se reproduire. En jouant sur l'anthropomorphisme, il nous raconte dans de courts chapitres les rencontres amoureuses de nombreuses plantes et de leurs pollinisateurs. La grande réussite de ce livre est de marier la narration et la science, car après l'avoir refermé vous aurez appris tant de choses sur les plantes et les insectes que vous ne les regarderez plus jamais de la même manière.  On peut lire ce livre dans l'ordre, ou le parcourir en l'ouvrant au hasard.

Quelques infos

Livre écrit par Jean-Pierre Otte, collection Libretto aux éditions Phébus. Prix indicatif broché = 6,90 €. Il existe aussi en e-book.

Né en 1949, Jean-Pierre Otte s'est installé dans le Lot en 1984. Universitaire, écrivain, c'est également un grand passionné de botanique et d'antomologie, deux thèmes auxquels il a consacré de nombreux ouvrages.

Posté par Loucat à 19:50 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 août 2016

"Précieuse" : une saga pleine d'aventures

J'ai plongé avec délices dans le premier tome de cette saga, "Le pouvoir des lys". 

le-pouvoir-des-lys,-tome-1--precieuse

Résumé à ma façon :

Avry est guérisseuse. Elle vit cachée depuis trois ans, date à laquelle la guilde des guérisseurs à laquelle elle appartient a échoué à guérir les habitants de son monde de la peste, qui a tué des millions de personne. Depuis cette époque, les guérisseurs sont recherchés et mis à mort, accusés d'avoir eux-même propagé cette maladie.

Pourchassée par des mercenaires de diverses factions, elle est enlevée par un groupe de guerriers dirigés par le sinistre Kerrick, qui exigent qu'elle guérisse le prince Ryne, atteint lui aussi de la peste. Mais ils ignorent que si elle essaie de le guérir, c'est elle qui mourra, après avoir pris dans son corps la maladie. Avry se révolte à cette idée, d'autant qu'elle hait le prince en question, à qui elle repproche d'être responsable de la mort de milliers de personnes. Cependant, au cours des longs mois passés avec les guerriers, d'aventure en complots, elle va être amenée à rencontrer d'autres personnages si effrayants qu'elle commence à revoir sa position.

Mon avis :

Avry est une sacrée bonne femme ! Elle est prudente, réfléchie, prend le temps de se cultiver et de se renseigner avant d'agir. Elle a un caractère très affirmé et beaucoup d'humour, ce qui lui permet de survivre dans un monde effrayant où les hommes ont la part belle. Elle fait face à l'injustice et à la violence, se révolte sans craindre les conséquences : elle est fascinante !

Le monde dans lequel elle vit comporte 10 catégories de mages, les guérisseurs constituant la 11ème. Nous voilà ainsi plongés dans un monde où la magie règne et modifie les rapports entre les personnes.

Ce livre est une romance, mais franchement moi je l'ai lu comme un livre d'aventures, car les rebondissements sont incessants et l'histoire vraiment passionnante. Lors de ce qui s'avère un long voyage initiatique, Avry va rencontrer des personnages terrifiants ou attachants, et découvrir un peu du mystère des lys.

Quelques infos :

Roman de Maria V. Snyder, Editions Darkiss.

"Précieuse" existe en version e-book : 10,50 € ou brochée : 25,39 € (prix indicatifs). 

Posté par Loucat à 20:18 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 août 2016

"Salmacis : l'élue" : romance mythologique

Résumé à ma façon  :

Salmacis

Faustine et Sasha sont  jumeaux. A 17 ans, ils perdent leurs parents et sont recueillis par leur tante, une écrivaine célèbre et son époux. Les voilà inscrits dans un pensionnat élitiste qui prône la compétition dans tous les domaines. Avec son beau visage et son air avenant, Sacha est très vite intégré, alors que Faustine peine à se faire des amis. Elle s'isole peu à peu, convaincue de son inaptitude à se faire apprécier, ce qu'elle subit depuis toujours lorsqu'on la compare à son frère. Mais tout change lorsque, alors qu'on lui demande de choisir une activité sportive, elle découvre l'escalade pour laquelle elle a un don inné.  Si le prof est parfaitement imbuvable, son assistant Andrea est fascinant. Cependant, Faustine découvre que les apparences sont trompeuses et que le jeune homme cache un lourd secret.

Mon avis :

J'ai été surprise je dois dire, car ce livre commence comme une romance, d'ailleurs très touchante. Je n'avais pas lu le résumé ! La partie "fantastique" survient assez tardivement. J'ai commencé à craindre d'être tombée sur un énième histoire de vampires. Cette irruption d'une histoire mythologique m'a agréablement surprise et intriguée. Les personnages sont attrayants, on s'attache rapidement à la jeune héroïne, qui reste forte et battante malgré toutes les épreuves qu'elle a traversé. Quand le mystère apparaît dans l'histoire, il ne prend pas non plus toute la place. Je ne connaissais pas la légende de Salmacis qui est à peine mentionnée sur le net et reste un personnage très mystérieux de la mythologie. 

Il s'agit d'un roman "young adult" mais je vous le recommande pour sa qualité narrative et son côté addictif... ou bien offrez-le à vos jeunes qui vont l'adorer. 

Quelques infos :

Roman écrit par Emmanuelle de Jesus. Elle est journaliste et a commencé à écrire dans un moment un peu difficile de sa vie. "L'élue" est le 1er tome d'une saga, il y a trois tomes pour l'instant. Il a gagné en 2014 le premier prix Tremplin Black Moon qui récompense les jeunes auteurs de littérature fantastique et les aide à éditer leur premier livre.

Prix indicatif : 16 € broché - 10,99 en version e-book. 

Posté par Loucat à 15:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 août 2016

"Meurtres au paradis" saison 5 : cocktail ou tasse de thé ?

C'est au choix, en tout cas prenez de quoi passer une bonne soirée !

deathinparadise

Cette série anglaise tournée par la BBC a commencé avec un duo d'enquêteurs et continue avec une autre équipe. Elle se passe dans le cadre paradisiaque des Caraïbes, même si elle n'est pas tournée sur l'Ile Ste Marie comme cela nous est dit. Disons : une île guadeloupéenne imaginaire. Tous les éléments sont réunis pour tisser des intrigues originales : lieux exotiques, plages merveilleuses, culture vaudou, touristes, secrets anciens, pirates...

Le principe est assez amusant et systématique, cela me fait penser aux romans d'Agatha Christie. A la fin de l'enquête, l'Inspecteur-chef réunit tous les protagonistes. Au terme d'une scène où il retrace le crime, les étapes de ses recherches et les indices découverts, il désigne le coupable.

Pour notre plus grand plaisir, le jeune Inspecteur-chef Humphrey Goodman (Kris Marshall) qui a repris le poste depuis la saison 3 est charmant, attachant, maladroit comme pas un (il faut le voir bricoler !)

o-death-in-paradise-570

La française Sara Martins a quitté la série lors de la quatrième saison pour d’autres projets, elle est remplacée depuis par Joséphine Jobert (Sergent Florence Cassell). Le reste de l'équipe est stable, heureusement ! Car nous retrouverons avec plaisir Dwayne (Danny John-Jules), l'enquêteur qui se prend pour un grand séducteur, rechigne à la tâche mais déniche des infos ou des suspects en fin limier. 

Pas de prise de tête ni de violence insoutenable dans cette série, mais une ambiance très "british" et de bonnes enquêtes, parsemées de beaucoup d'humour et de dépaysement.

De quoi passer un bon moment !

Diffusion : le lundi sur France 2 à partir de 20h55. Episodes 1 à 2 de la saison 5, puis des épisodes des saisons précédentes.

Mais aussi l'après-midi à partir de 16 heures, toujours sur France 2, diffusion de deux épisodes des saisons précédentes. 

Posté par Loucat à 16:40 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 juillet 2016

"Jane the virgin" : titre nul, série marrante !

Passons sur le titre nul, en anglais en plus, pour nous intéresser un peu à cette série. 

Jane the virgin affiche

Résumé à ma façon :

Jane (Gina Rodriguez) est une jeune fille très vertueuse. Malgré ses 20 ans et son petit ami policier Michaël (Brett Dier) qu'elle fréquente depuis 2 ans, elle a juré de ne jamais "coucher" avant le mariage, étant elle-même le fruit d'une grossesse adolescente.

Mais à la suite d'une fausse manoeuvre (sa gynéco était sous le coup d'une nouvelle très perturbante), la voilà inséminée à son insu à la place d'une autre femme. Hélas, c'était la seule chance du père d'avoir un enfant, suite à une maladie très grave. Comment se sortir d'une situation pareille ?

Mon avis :

Vous vous en doutez, nous voici face à une totale comédie. Jane est charmante, fraîche, ronde et loin d'être une oie blanche malgré ses choix extrêmes. En fait, il s'agit de l'adaptation américaine d'une "télénovéla", ce type de feuilleton qui déchaîne les passions au Brésil. Mais bien sûr, avec la patte de bons scénaristes US, le niveau est assez élévé pour attirer notre attention. Rebondissements en série, personnages secondaires hilarants, situations ubuesques : franchement il y a de quoi s'amuser largement sans prise de tête... et on en a plus que besoin en ces temps sinistres. Quand elle voit Raphaël (Justin Baldoni, le père par erreur), son attirance pour lui provoque un léger halo brillant, au début je croyais que c'était un effet d'optique, ça m'a bien fait rire ! Une voix off commente les actes et pensées des personnages, et parfois ces commentaires apparaissent sous forme d'écrits sur l'écran : c'est totalement décalé.

Jane-the-Virgin

J'ai un peu loupé le début , alors j'ai vite rattrapé (merci Netflix...) pour vous en parler. Vous aussi vous avez la chance de pouvoir rattraper le début vite fait grâce au replay, avant la prochaine diffusion !

Moi, je vous le conseille. Parce que les filles, vous avez subi un mois entier de foot (pas moi, ouf, mon chéri c'est un adepte de rugby), alors vous avez le droit d'avoir VOTRE soirée copines, rigolade et mouchoirs.

Quelques infos :

Bande annonce (cliquez pour rire)

Diffusion le dimanche à partir de 20h55, sur 6 Ter. Les chaînes s'obstinent à nous servir des soirées à minimum 3 épisodes, ce qui fait que si on n'est pas super attentif, on se trouve vite un peu loin en saison. Replay... des épisodes 4 à 6. Mais bon, vous comprendrez vite ce que vous avez manqué !

Posté par Loucat à 16:58 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,