Résumé à ma façon :

Tous nos jours parfaits

Violet et Finch, presque 18 ans, se rencontrent au sommet du clocher de leur école. Elle, une fille très populaire, envisage très sérieusement de sauter, lui ne fait qu'en caresser l'idée. Il la sauve, mais c'est elle qui passe pour une héroïne, car Finch est appelé "le félé" par ses camarades, ce qui donne une idée de son intégration dans le lycée. Ils entament alors une relation étrange, au départ pour mener à bien une recherche pour un exposé, un partenariat que Finch a réussi à imposer à la jeune fille. Cette relation de travail devient peu à peu amitié, puis amour sincère et profond. Grâce à Finch, Violet reprend goût à la vie, alors que Finch lutte en le lui dissimulant contre un mal sournois qui le ronge.

Mon avis : un roman bouleversant, de joie et de tristesse mêlés.

Le thème du suicide et de la maladie mentale chez l'adolescent, abordé ici, peut paraître effrayant et repoussant. Pourtant, "Tous nos jours parfaits" est empli d'espoir et de vie.  Le jeune homme aide Violet à retrouver la joie de vivre après le drame qu'elle a vécu. Il lui ouvre les yeux sur les petits et grands bonheurs de l'existence, l'aide à dépasser ses peurs et à envisager un avenir. Elle le soutient sans le savoir, en lui apportant l'amour attentif qu'il n'a jamais connu.

Si Violet est merveilleuse de profondeur, prête à accepter le changement, à vivre les aventures incroyables de poésie que lui concocte le garçon, si vous lisez ce livre vous n'oublierez jamais Thédore Finch : empli de solitude et de désespoir, il rayonne pourtant, vit si intensément dans l'instant, avec tant d'inventivité, que l'on regrette de ne pas l'avoir connu en vrai !

Alors si la mort est au coeur de ce livre, avec ce qu'elle a d'insupportable d'autant plus qu'elle concerne des jeunes, c'est la vie qui anime ce livre et nous donne ou redonne envie de profiter entièrement de chaque moment de notre existence : ce n'est jamais une ode au suicide mais une leçon de vie.

Tous nos jours parfaits Jennifer Niven

L'écriture est très agréable, d'une bonne qualité littéraire. L'auteure, Jennifer Niven, a écrit auparavant plusieurs ouvrages pour adultes - d'où sûrement la solidité de sa prose.

Un livre à offrir absolument, sans inquiétude ou réticence, à vos jeunes romantiques... et à lire aussi pour le bonheur intense teinté de mélancolie qu'il véhicule - comme la vie elle-même, finalement... Ce roman a un succès incroyable auprès des jeunes adultes, il passionnera cependant des lecteurs de tous âges.  

Quelques informations :

Livre paru en septembre 2015. Il est conseillé pour des adolescents à partir de 13 ans mais à mon avis il sera plus apprécié à partir de 15 / 16 ans.

Ce livre se trouve sans difficulté, à la Fnac par exemple à 17,50 € en version broché ou 12,99 €  en e-book.