Résumé à ma façon :

Victor Coste est inspecteur à la SDPJ de  Seine St Denis. Il travaille au quotidien sur les crimes et délits de cette banlieue qu'il aime, pourtant. Mais voilà qu'il est amené à  enquêter sur des crimes insolites : un cadavre qui donne dans l'autocombustion, un mort qui se réveille... Alors que l'enquête piétine, il se met à recevoir des lettres anonymes qui lui donnent des infos sur d'autres meurtres, invisibles ceux-là, introduits par ces mots : Code 93. 

Code-93

Mon avis :

Olivier Norek est inspecteur de police,  il se consacre actuellement à l'écriture. C'est après avoir entendu son interview dans l'émission TV "Stupéfiant !" de Léa Salamé que j'ai eu envie de lire ce qu'il écrit. Je dois dire que ce fut une véritable découverte. Dès le départ, j'ai dû remiser mes a priori. J'avais imaginé un style simple et peu travaillé, j'ai été happée par la langue très soignée, les jeux de mots ou expressions éliptiques et drolissimes.

Ensuite, même si c'était annoncé par l'éditeur, j'ai été bluffée par l'impression de véracité retranscrite au long des pages. Quand on sait qu'Olivier Norek raconte de vraies enquêtes qu'il a pu mener, en les romançant, on a froid dans le dos tout au long de l'ouvrage. 

Le thème traité ici, celui du monde des invisibles, qui vivent et disparaissent sans que qui que ce soit s'en aperçoive, fait un écho brutal avec l'actualité. L'implantation en banlieue, dans un monde à la fois proche et inconnu, dépayse plus qu'on ne pourrait le croire. Sous couvert de son récit, Olivier Norek dévoile les pratiques malsaines de la hiérarchie qui privilégie ses résultats officiels au lieu de soutenir ses officiers dans leur travail sur le terrain : c'est assez peu reluisant...

L'histoire avance avec beaucoup de rythme, d'ailleurs on est plongé au coeur de l'histoire dès les premières lignes, ce que j'apprécie énormément. Certaines scènes sont très violentes, voire choquantes, mais on se rend vite compte qu'on a été empoisonné par un venin violent et irrésistible : impossible de lâcher ce livre !

J'ai trouvé habile l'idée de profiter de l'intégration d'une jeune recrue - une femme dans une équipe d'hommes - pour informer le lecteur en même temps que cette personne des divers sigles utilisés ou des détails de la procédure.

Il est à noter que pour une fois, le flic (qui devient personnage récurrent par la suite) d'Olivier Norek est un homme positif, qui aime travailler en équipe sans dévaloriser ses adjoints : ça nous change des ronchons alcooliques !

Quelques informations :

Code 93 est le premier livre d'Olivier Norek, paru en 2013. Il est disponible en version brochée chez Michel Lafon (18,95 €), en Pocket (7,50 €) ou e-book (7,99€).

Pour motiver le p'tit chat Loucat qui vous concocte ces articles , ne partez pas sans écrire un commentaire... 

chatordi