Lorsque Sue-Ricette m'a proposé de recevoir ce livre, après que je lui aie envoyé un commentaire positif sur sa chronique, j'ai tout de suite accepté. J'ai reçu ce livre dédicacé par Colline Hoarau elle-même. 

Résumé à ma façon :

Reine-May a neuf ans quand elle arrive en France. Réunionnaise, elle vient d'être adoptée par un couple breton. Elle s'installe dans le petit village de Sainte-Tréphine. Elle apprend les paysages, la langue, les gens avec bonheur et curiosité. Mais quelques années plus tard, elle reçoit une lettre lui demandant de revenir à la Réunion après la mort de sa mère, pour régler ses affaires. Le lourd secret qu'elle porte depuis son enfance, qu'elle évoque par petites touches, va-t-il être dévoilé ?

Sois sage Reine-May

Mon avis :

J'ai lu ce court récit avec curiosité, l'aventure de Reine-May ayant en moi des résonnances personnelles particulières.

Reine-May est totalement déracinée, puisqu'elle arrive déjà grande de la Réunion pour rencontrer sa famille adoptive en Bretagne. Pourtant, elle découvre la Bretagne avec les yeux et le coeur grands ouverts. Elle note tous les détails, compare, analyse. Cela nous permet de voir à travers ses yeux les paysages, les saisons, les particularités régionales. Puis elle repart dans ses souvenirs, à la Réunion, et nous voici découvrant les odeurs, les bruits, les couleurs de son île. Au cours de son récit, elle distille des éléments de son histoire : ses relations houleuses avec ses nouveaux camarades, d'où s'ensuit sa prise de conscience du regard posé sur sa couleur de peau, les conséquences que cela occasionne. Puis vient le souvenir de sa grand-mère, de sa mère qui l'a abandonnée. Quand elle est rappelée à la Réunion par sa tante, après la mort de sa mère, c'est le secret qu'elle cache depuis son arrivée en France qui refait surface.

J'ai été désarçonnée au début de ma lecture par les phrases courtes de l'auteur, son utilisation particulière des temps de conjugaison. Cependant tout cela marque l'individualité de Reine-May, sa tenacité et son optimisme face à la vie, alors qu'elle cache en elle un si lourd secret.

J'ai particulièrement apprécié la manière de Colline Hoarau de décrire les paysages bretons et réunionnais. En quelques mots, elle dessine parfaitement les lieux, les personnes, les couleurs. On se sent immergé dans les souvenirs de Reine-May, on apprend à la connaître par ces descriptions qu'elle pense anodines, alors que cela nous parle d'elle. 

Au final, ce livre qui m'a sortie de mon style de lecture habituel a été une bonne surprise. Ce court récit se dévore vite mais persiste longtemps dans les souvenirs. Je vous le recommande !

Quelques infos :

Publié en 2016 aux Editions Dédicaces, 126 pages. C'est le troisième livre de Colline Hoarau.

challenge-voix-autrices-2019-2b

Avec ce livre, je valide deux items du Challenge lancé par Arcanes Ouvertes : "un livre qu'on m'a offert" et "un livre dont le personnage principal est une femme" (Compteur d'items : 6/50).

Chers lecteurs, pour encourager le p'tit chat Loucat qui vous a conconcté cet article, ne partez pas sans mettre un commentaire...