Résumé à ma façon :

Miles Elliot (Paul Rudd), la quarantaine, se sent acculé dans son quotidien, mal dans son couple, mal dans son boulot. Il prend la décision égoïste de dépenser toutes les économies du ménage pour subir un traitement innovant censé lui rendre sa jeunesse. 

Living with yourself

Quelques heures plus tard il se réveille enterré dans la forêt. Quand il parvient à rentrer chez lui, il y trouve un autre homme, qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau. Miles a été cloné...

Mon avis :

Voilà une série au pitch original ! Qui n'a pas rêvé un jour de changer pour une meilleure version de lui-même ? Un soi-même plus en forme, plus énergique, créatif et parfait au quotidien ? De là à passer le cap... 

Je n'ai regardé que quelques épisodes pour l'instant, mais je trouve le traitement du sujet intéressant. Même si le réalisateur a mis de l'humour dans son récit, le coeur de celui-ci reste quand même le clonage et ses éventuelles conséquences. 

Ce sujet n'est pas si fantaisiste que cela, puisqu'un scientifique fou a créé une banque de données de cellules souches humaines et annoncé en 2016 son intention de passer au clonage humain, après avoir pratiqué le clonage sur des milliers de vaches. Malgré la condamnation unanime de la communauté scientifique, qu'est qui empêcherait une équipe financée par de richissimes particuliers de s'y livrer dans la clandestinité ?

Par ailleurs, pourrait-il y avoir des bénéfices à pratiquer ce clonage ? Voilà quelques-unes des questions éthiques difficiles frôlées par cette série, sur un mode fantaisiste.

living-with-yourself-paul-rudd

La tension y est palpable, on sent que la situation peut basculer à chaque instant. Qui est le véritable Miles ? Tous deux ont les mêmes souvenirs, bien qu'un seul ait réellement vécu les faits qui les ont générés. Quelle est la réalité d'un clone qui n'est qu'un corps empli de souvenirs ? Passés les premiers jours qui permettent à chaque Miles de choisir les moments de sa vie auxquels il souhaite se consacrer, comment vont-ils - ou pas - réussir à s'organiser ?

Miles doit faire face à une dure réalité : il a laissé sa vie se déliter, ne fait plus d'effort pour sa femme, son boulot de créatif. Face à l'autre Miles, qui fait avec succès ce qui lui coûte trop à lui, il va devoir réagir, et vite. Je dois dire que je suis assez curieuse de savoir comment les choses vont évoluer...

Les deux Miles

A noter : le jeu incroyable de Paul Rudd (qui a joué plutôt des rôles comiques), qui réussit à adapter sa posture, son regard, à son double personnage, au point qu'on finit par imaginer qu'il y a réellement deux Miles !

Quelques informations :

Série toute nouvellement sortie, diffusée sur Netflix. Huit épisodes, une saison.

Bande annonce en VF : un conseil, arrêtez-vous au milieu de la diffusion pour vous garder la surprise de la suite...

LIVING WITH YOURSELF Bande Annonce VF (2019) Paul Rudd, Série Netflix

N'oubliez pas de me laisser un petit commentaire après votre lecture !