Résumé à ma façon :

Dans le port de Terrilville, les familles des Anciens Marchands affrètent des vivenefs, des navires doués de perception et de parole qui ne peuvent voguer qu'avec un membre de la famille qui communique avec lui. 

Les-aventuriers-de-la-mer

Althéa Vestrit espère devenir le capitaine de Vivacia sur laquelle elle navigue depuis qu'elle est enfant, mais à la mort de son père c'est son beau-frère qui se trouve désigné. Elle est débarquée puis rejetée de la famille, alors que son neveu Hiémain prend sa place sous la contrainte. Elle décide alors de prendre la mer comme mousse et de prouver sa valeur. Cependant bien des dangers guettent Vivacia, tels que le pirate Kennit, des serpents géants qui cherchent leurs souvenirs, ou bien des esclaves révoltés. La vie à Terrilville va devenir périlleuse...

 Mon avis :

La saga "Les aventuriers de la mer" est un prequel de la saga "L'assassin royal", et se lit à la fin de la première période de celle-ci. Au départ on trouve peu de relations entre les deux sagas, mais on découvre en cours de lecture des révélations sur l'origine des vivenefs, la naissance de Terrilville, le désert des pluies... Cependant on peut parfaitement la lire sans avoir lu l'autre histoire. 

Passés les deux premiers chapitres où l'on se trouve totalement immergé et un peu perdu dans un monde imaginaire, l'histoire vous emporte et il devient difficile de lâcher son livre - prévoyez de bonnes quantités de thé et de chocolat !

"Les aventuriers de la mer" est un parfait roman d'aventures. La mer et ses métiers ne m'intéressent pas vraiment, pourtant les aventures des personnages sont passionnantes. On retrouve la patte de Robin Hobb, qui avec son incroyable talent de narratrice nous fait découvrir les univers de chaque personnage, leur intimité et leurs pensées les plus secrètes. Elle recrée la vie sur les navires, avec leurs bruits et leurs odeurs propres, les tâches de chacun, les tensions inévitables dans un lieu clos. On découvre aussi les ports avec leur ambiance particulière à chacun.

 

Les aventuriers de la mer T2

 

Les chapitres sont consacrés à un personnage plus particulièrement, ainsi l'on suit en parallèles des histoires distinctes mais qui se rejoignent et se mèlent. Il y a un souffle épique qui vous emporte, avec de beaux personnages qui se révèlent au fur et à mesure, dans leur grandeur ou leur mesquinerie.

J'aime particulièrement les personnages de femmes. De tradition, les femmes à Terrilville pouvaient être capitaines autant que leurs époux, mais la coutume s'en est perdue et Althéa en fait la dure expérience. Elle qui se considère plus comme un marin que comme une femme va devoir trouver une voie qui lui est propre, sans renier ce qu'elle est au plus profond d'elle. Ambre la sculptrice est mystérieuse, indépendante, sans attache, on a envie d'en savoir plus sur elle... Et bien d'autres qui traversent cette histoire comme Etta la prostituée qui devient reine des pirates !

L'univers magique est présent par le biais des vivenefs dont on découvre peu à peu la vraie nature, ainsi que par celui des serpents géants qui poursuivent les navires. L'univers mystérieux des habitants du désert des pluies est envoûtant ! Cependant ce fond de magie n'est pas omniprésent, l'aspect "aventures" est prédominant. Ce pourrait être une manière de rentrer de manière douce dans l'univers de la Fantasy...

J'ai lu les 6 premiers tomes de cette histoire, sous la forme de deux gros livres d'intégrale, d'environ 1000 pages chacun.  Il me reste à acheter et lire le tome 3 de l'intégrale... 

Quelques infos :

Saga en neufs tomes d'environ 300 pages, regroupée dernièrement en intégrale de 3 tomes, édition "J'ai lu" (16,90 € l'un)

Robin Hobb est l'un des auteurs de Fantasy les plus lus au monde ! "Les aventuriers de la mer" est sorti en édition originale en 1998.

 Pensez à me laisser un petit commentaire après votre lecture !