Synopsis à ma façon :

Daphné Bridgerton va être présentée lors du bal des débutantes de 1813, sous la régence anglaise. Remarquée par la Reine,  elle devient la jeune fille la plus courtisée jusqu'à ce qu'apparaisse une jeune inconnue ravissante qui lui dérobe toutes les attentions. La seule valeur des jeunes filles étant leur capacité à faire un beau mariage, c'est une catastrophe pour elle.

La-chronique-des-Bridgerton-de-Shonda-Rhimes-Banniere

De son côté, le séduisant duc de Hastings croule sous les assauts de mères souhaitant marier leurs filles. Elle passe alors un pacte lui : en faisant semblant de se fréquenter, elle va redevenir désirable, et lui aura la paix...

Mon avis : 

Un véritable ravissement pour les yeux ! 

Cette série a eu un succès remarqué dès sa sortie. Elle porte la marque de la patte "Shondaland". Le casting est multi-ethnique et sans considération de véracité historique, et passé ce premier flottement on vibre pour les personnages. On suit le marivaudage de Daphné et son duc avec tendresse. Les autres personnages ont tout autant d'importance. Si la série suit le livre de Julia Quinn dont elle est issue, chaque saison devrait être centrée sur l'un des enfants Bridgerton, qui sont donc déjà bien présentés dans ces premiers épisodes.

Bridgerton

Les costumes sont merveilleux, les robes de Daphné mettent en valeur sa silhouette gracile, mais les autres sont servies également. Perles, soie, mousseline... nous avons de quoi rêver ! Le bal de fin de saison est une pure merveille. Les costumiers et décorateurs s'en sont donné à coeur joie dans cette série.

Il est à noter que les tenues sont adaptées aux groupes familiaux. Les robes des dames de la famille rivale sont sidérantes de couleurs !

Bridgerton

Alors, tout est voulu dans cette série : les costumes aux couleurs impossibles à l'époque, les couleurs de peau des personnages, leur manière de s'exprimer. Le mix entre le discours de l'époque, la manière artificielle de se parler et la violence des sentiments est d'autant plus frappante. Sûrement, les costumes ne sont pas conformes à l'époque, moi je n'y connais rien alors cela m'a juste amusée.

A noter, une super bande son, avec certaines danses de cour adaptées de chansons pop, j'ai trouvé ça malin et très amusant !

J'ai été surprise des avis lus sur cette série. Il semblerait qu'on adore ou qu'on déteste. Pour ma part je pense qu'il s'agit d'un marivaudage dans un monde idéal, où les gens ne seraient pas discriminés par leur couleur de peau. On s'en fiche si ce n'est pas vraisemblable, c'est un conte !

Cependant, j'ai trouvé les personnages féminins très intéressants : Daphné a été élevée comme une oie prête au sacrifice, mais elle se rebelle contre son éducation et gagne son bonheur. Sa soeur décide d'avoir une vie plus intéressante que cela. On évoque ainsi le mariage forcé, toujours d'actualité hélas, les grossesses non désirées, les violences faites aux femmes, leur peu d'importance dans les sociétés patriarcales - on en sort avec peine en Europe.

Peut-être que la place des personnages masculins est plus rapidement éludée - dois-je ajouter "pour une fois" ?

Mon seul bémol : les scènes de sexe fréquentes, longues et explicites. C'est aussi une marque de fabrique Netflix. L'avantage de ce type de plateforme c'est qu'on peut zapper ce qui nous énerve !

Quelques informations :

Série crée en 2020 par Chris Van Dusen et Shonda Rhimes (Murder, Scandal...)

Deux saisons, la première seulement est disponible pour l'instant sur la plateforme Netflix.

Bon visionnage, pensez à me laisser un petit commentaire !