Résumé à ma façon :

Bluebell est l'aînée d'une fratrie de 5 soeurs. Destinée à occuper le trône à la mort de son père le roi du Thyrsland, c'est une guerrière fière et forte qui s'affirme sur les champs de bataille. A tel point que ses soeurs la surnomment avec malice "tétons d'acier". Mais quand son père tombe dans le coma à la suite d'une maladie étrange, elle n'a de cesse de trouver une solution pour le ramener à la vie. Avec ses sœurs, elle quitte la cité royale à la recherche de sa tante dont elle vient tout juste de découvrir l'existence. Celle-ci est en effet une puissante sous-magicienne, seule capable de lever le sort qui est en train de tuer le roi.  

le-sang-et-l-or-tome-1-les-filles-de-l-orage

Mon avis :

Lors de ce voyage, les soeurs vont se découvrir et se révéler. En effet, elles ne sont pas très proches, de par leurs âges respectifs et leur éducation très différente. Bluebell a été élevée pour régner, elle est dure, forte physiquement, cassante moralement. Ash de son côté sent poindre en elle des pouvoirs mystérieux qu'elle ne maîtrise pas mais qui vont pourtant être utile dans ce périple. Rose qui semble avoir une vie agréable et rangée, puisqu'elle est mariée à un riche seigneur et mère d'une petite fille, se révèle faible et faillible, son amour infidèle va provoquer bien des drames. L'une des plus jeunes soeurs de son côté, complote contre Bluebell pour imposer une nouvelle religion à la cour de son père, là aussi, avec des conséquences dramatiques.

Finalement Bluebell, qui ne semble pas si sympathique que cela au début, va avoir fort à faire. Entre ses ennemis réels qui veulent la mort du roi et de sa prétendante de droit au trône, et les dissentions au sein de sa propre famille, l'issue de sa quête est bien incertaine. J'ai beaucoup aimé l'idée de partager le rôle principal entre toutes ces femmes et de leur faire vivre beaucoup d'aventures. 

J'ai trouvé amusant le contraste entre l'histoire qui se situe dans une époque moyenâgeuse comme souvent en fantasy, et le langage cru, fleuri et souvent très moderne des jeunes femmes. Ce récit dont le scénario de départ n'est pas follement original est agréablement renouvelé par la place centrale de ces cinq soeurs, avec leur modernité de pensée et de langage.

Il suprend aussi par ses thèmes sous-jacents. Ainsi, Bluebell redoute l'installation de la religion trimartyre à laquelle adhère secrètement sa soeur, car elle revient sur le droit des femmes à accéder au pouvoir - et limite également tous les autres droits des femmes, comme celui de choisir un métier ou de ne pas vouloir être mère de famille... et donc le principe d'égalité avec les hommes. Un principe hélas allègrement battu en brèche jusque dans nos sociétés "modernes" - totalement bafoué dans beaucoup d'autres. Sous couvert de récit "fantaysiste" Kim Wilkins fait passer des idées féministes à ses lecteurs - et c'est parfaitement nécessaire de les rappeler aux jeunes générations.

Ce livre est clairement destiné à un lectorat "young adult" mais il est tout à fait plaisant, pas du tout mièvre, d'ailleurs je suis en train de lire le tome 2. 

challenge-voix-autrices-2019-2b

Avec ce livre, je valide deux items du Challenge lancé par Arcanes Ouvertes : "un roman young adult" et "une traduction" (Compteur d'items : 8/50).

Quelques informations :

Cette saga appelée "Le sang et l'or" comporte 4 tomes, seuls deux sont traduits en français pour l'instant : Tome 1 "Les filles de l'orage" , Tome 2  "Les soeurs du feu".

Autrice : Kim Wilkins est australienne, elle a déjà publié 25 romans.

Publié en livre de poche  8,20 € Lien ici ou en broché à 23,75 €, format e-book à 5,99 € 

Chers lecteurs, pour encourager le p'tit chat Loucat qui vous a conconcté cet article, ne partez pas sans mettre un commentaire...