Résumé à ma façon : 

La-grande-quete

Au début de ce deuxième tome, nous retrouvons Rand et ses amis Mat et Perrin dans la citadelle de Fal Dara, après la victoire de Rand contre le Ténébreux. Le jeune homme a découvert qu'il est un Aes Sedai, rôle réservé aux femmes, les hommes devenant fous s'ils utilisent leur pouvoir magique. Il doit apprendre à cacher ses capacités extraordinaires, alors même que certaines des Aes Sedai le pressent de révéler qu'il est le Dragon Réincarné, ce qu'il signifie qu'il pourrait rassembler sous sa bannière l'ensemble des forces armées de son monde. Les trois jeunes hommes partent à la recherche du Cor de Valère, en compagnie d'une poignée de soldats. Cet artefact est un instrument de légende, qui permettrait à celui qui souffle dedans de faire sortir du sommeil de la mort des êtres légendaires : héros ou démons, cela dépendra de la personne qui utilisera le cor. D'où l'importance de le retrouver avant les suppôts des ténèbres, qui agissent pour préparer le retour du Ténébreux...

 Mon avis :

Ce tome démarre sur les chapeaux de roues. Il n'y a pas de temps mort, c'est un véritable récit d'aventure. Les personnages sont très fouillés, ils évoluent au fil du temps et gagnent en maturité au gré de leurs épreuves. Ce qui est frappant dans cette saga, c'est que les personnages ne se sentent pas investis d'une mission. Ils doutent, se questionnent, envisagent parfois de se soustraire à leur destin : pourquoi ne pas redevenir de simples villageois, à la vie toute tracée, plutôt que d'errer sur les routes en risquant leur vie ? Rand en particulier doit faire face à un destin terrifiant, alors même que les adultes qui l'entourent refusent de lui révéler à quoi il s'expose réellement. Il doit puiser dans ses ressources de courage, de bonté et de loyauté pour s'affirmer et ne pas fuir. 

Je dois dire que cette saga est l'une de mes préférées. J'aime beaucoup suivre les personnages dans leurs dangereuses aventures, rencontrer les créatures incroyables issues de l'imaginaire de Robert Jordan, leur créateur. 

homme-vert

L'homme vert, image issue du site Dol Celeb, sur lequel on trouve des tas d'infos sur les mythes et les grands récits de Fantasy

Parfois les jeunes héros ont des réactions très immatures, ce qui peut agacer, j'en avais déjà parlé pour le premier tome. Cependant en avançant dans l'histoire, je pense que c'est un choix du narrateur, pour mettre en évidence la jeunesse et la naïveté de ces jeunes garçons et filles, face à des créatures et des évènements terrifiants, qu'on leur avait présenté jusque là comme faisant partie de la légende. Comme si les personnages de nos contes se révélaient réels !

L'histoire n'est peut-être pas extrêmement originale, en ce sens qu'on peut retrouver des éléments narratifs communs à d'autres histoires. Cependant je ne suis pas encore assez calée dans ce genre pour savoir qui de l'oeuf ou la poule... a copié sur ses copains ! (ok, ma phrase est bizarre, je le reconnais !) Je dois dire pourtant que ce récit correspond à mes goûts en matière de récit quasi chevaleresque : de beaux et bons héros, avec des figures féminines fortes et largement présentes, beaucoup d'aventures, de combats, de créatures fantastiques. Selon mon avis cette saga qui est présentée comme l'une des plus célèbres du genre, est à la hauteur de sa légende. Qu'il me tarde de lire la suite !

Quelques infos :

Tome 2 d'une saga de 14 tomes. Cependant selon les éditeurs l'histoire est découpée de diverses manières. 

813 pages... ce qui vous permet de comprendre pourquoi je ne commente pas plus de livres en ce moment !

Se trouve en broché à 25 €, en e-book à 14,99 €. A noter : les éditions Bragelonne proposent une nouvelle édition dans une nouvelle traduction à 10 € le tome 1.