Je viens juste de finir le premier tome de cette saga, "L'oeil du monde".

Résumé à ma façon :

La roue du temps

En ce jour de fête qui doit annoncer le printemps, trois jeunes garçons aperçoivent un cavalier tout de noir vêtu, dont la cape ne bouge pas dans le vent. Mais ils oublient vite ce personnage glaçant, excités par l'arrivée dans leur village de trois étrangers : Moiraine, une noble dame et son champion Lan, ainsi qu'un trouvère : un bouleversement dans leur village où rien ne change jamais. Cependant l'arrivée d'une bande de monstres sanguinaires, qui semblent les rechercher pour les tuer, amène Rand, Mat et Perrin à quitter le village en compagnie de Moiraine et son champion. Le trouvère et une jeune fille du village qui semble avoir des pouvoirs magiques se joint à eux. Cette troupe improbable fuit dans la nuit, espérant rejoindre sans trop de problèmes la ville de Tar Valon, où ils pourront trouver protection et réponses à leurs questions. Mais ce n'est que le début d'une aventure éprouvante et dangereuse...

Mon avis :

J'ai adoré ! Ce récit est plein d'aventures, la petite troupe est poursuivie tout au long de son trajet par des créatures fantastiques, traquée par des suppôts des ténèbres, et fuit sans cesser de se soutenir les uns les autres. Si on aime les récits d'aventures, saupoudrés de magie, on est servi ! 

Cependant ce livre est très long (928 pages) et il faut savoir qu'il y a 15 tomes... bien que l'histoire du premier tome soit complète et puisse se lire sans intention de continuer. L'auteur Robert Jordan a inventé un langage propre à ses personnages, et les premiers chapitres sont un peu déroutants, on a l'impression d'entrer dans un monde dont on n'a pas la clé. Mais en avançant dans l'histoire, on s'aperçoit que c'est exactement ce que vivent les quatres jeunes gens : ils sont impliqués dans une histoire terrifiante sans que personne ne puisse leur expliquer leur rôle à venir.

Robert Jordan est un auteur bavard, parfois on a envie de sauter quelques pages pour avancer plus vite ! Eh bien il ne faut pas hésiter, car l'univers qu'il crée est vraiment excitant, j'ai eu sans cesse l'envie de continuer pour savoir la suite. 

Les jeunes gens ont parfois un comportement naïf et inconséquent, réalisant des actes stupides, ou prononçant des paroles qu'on leur a interdit de dire. Au début cela m'a un peu interloquée, on a envie de leur dire : "Mais enfin, tais-toi !" Il faut nuancer cela : d'une part ils mûrissent tout au long de l'histoire, ce sont encore de tout jeunes gens pas encore adultes. D'autre part, ce livre a été écrit en 1990, époque où le jeune Harry Potter avec son sérieux et son aplomb n'avait pas encore fait son apparition mémorable : aujourd'hui les jeunes et les enfants en littérature sont souvent présentés comme beaucoup plus mûrs et capables de réflexion que dans la réalité...

Ceci dit pour expliquer que le deuxième tome est tout en haut de ma pile de livres virtuels, il me tarde de l'attaquer !

Quelques informations :

Editions Bragelonne. 

Cette immense saga créée par Robert Jordan en 1990 a été reprise par un autre auteur, qui a terminé à partir de 2007, année de la mort de Robert Jordan, l'oeuvre entamée à partir des notes laissées par l'auteur.

Une série est en cours de réalisation, pour l'adaptation de cette saga.