J'avance à petits pas dans cette grande saga de 14 tomes, écrite par Robert Jordan.

Le-dragon-reincarne

 Résumé à ma façon :

Je ne reviens pas sur le début de l'histoire, dont je vous ai parlé ICI pour le tome 1, et LA pour le tome 2.  Cet épisode commence alors que Rand al'Thor, surnommé le Dragon Réincarné, a pris ses quartiers dans la montagne, accompagné de Moiraine l'Aes Sedai et son champion, ainsi que de Perrin l'apprenti forgeron qui a tissé des liens étranges avec des loups. L'hiver a ralenti les affrontements entre adversaires et partisans de Rand, qui est à présent accompagné par une troupe de soldats fidèles mais mal préparés. Rand ne maîtrise pas encore assez le saidin, le Pouvoir Suprême, qui risque de l'entraîner dans la folie s'il l'utilise mal. Rand ronge son frein en apprenant que tant de gens périssent en son nom et pour sa cause. Il décide de s'enfuir pour rejoindre la ville de Tear où il doit conquérir Callandor, l'épée que seul le vrai Dragon réincarné pourra empoigner et qui décuplera son pouvoir contre le Ténébreux. 

Rand

Dessin de Rand trouvé sur ce site 

Mon avis :

J'ai absolument adoré ce tome-ci ! Robert Jordan envoie ses héros sur des routes bien différentes, qui finiront par se croiser à la toute fin du tome. Chacun vit des aventures périlleuses et les caractères s'affirment. J'ai admiré la capacité de l'auteur à développer des univers pour chacun des groupes de jeunes gens qui combattent le Ténébreux. Dans son monde, les femmes sont fortes et pleines de ressources. J'ai ainsi adoré suivre les aventures d'Egwenn, Elayne et Nynaeve, qui sont envoyées à la recherche d'un groupe de traîtresses extrèmement dangereuses alors qu'elles commencent à peine à développer leurs talents d'Aes Sedai. 

Les scènes de combats sont stupéfiantes, parfaitement décrites. Le soufle épique qui parcourt cette saga nous emporte littéralement loin de notre quotidien, à la suite de ces jeunes gens prêts à mettre leur vie en danger pour protéger leur monde.

Dans cette partie de la saga, on découvre de nouveaux personnages. Le vécu intime des héros est approfondi, on s'attache beaucoup à Perrin et Mat (j'ai déjà parlé des filles !), alors que Rand est quasi inexistant malgré le titre de cet opus ! On le suit à la trace sans jamais le retrouver tout au long de l'histoire, jusqu'au final magistral où il prend toute sa place.

On peut reprocher à l'auteur les réactions parfois naïves de ses personnages, je vous en avais déjà parlé pour les deux premiers tomes. Ce défaut se corrige nettement ici avec la maturité et l'expérience acquise par les personnages principaux.

Je lis cette saga en l'entrecoupant d'autres lectures, ces gros volumes de 800 pages sont tout de même très chronophages  !

Quelques informations :

Tome 3 de la saga "La roue du temps", publié en 1991. C'est l'un des piliers de la Fantasy !

Livre disponible en version brochée (25  ) ou e-book à 2,99 €, une affaire à saisir !

Chers lecteurs, ne partez pas sans écrire un petit mot...