Surtensions2

 

Résumé de l'éditeur (une fois n'est pas coutume)

Cette sœur acceptera-t-elle le marché risqué qu'on lui propose pour faire évader son frère de la prison la plus dangereuse de France ? De quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui ont fait irruption dans sa maison et qui comptent y rester ? Comment cinq criminels - un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un kidnappeur et un braqueur - se retrouvent-ils dans une même histoire et pourquoi Coste fonce-t-il dans ce nid de vipères, mettant en danger ceux qui comptent le plus pour lui ?
Des âmes perdues, des meurtres par amour, des flics en anges déchus : la rédemption passe parfois par la vengeance...
Pour cette nouvelle enquête du capitaine Coste, Olivier Norek pousse ses personnages jusqu'à leur point de rupture. Et lorsqu'on menace un membre de son équipe, Coste embrasse ses démons.

Mon avis :

Voici le troisième opus des enquêtes de Victor Costes, le capitaine inventé par Olivier Norec.

Dans ce livre, l'auteur aborde la vie en prison, dans des pages strictement effroyables. Il relate les relations entre prisonniers et surveillants, les tensions, les magouilles, la violence permanente.

Les personnages principaux de cette enquête sont les membres d'un clan Corse mené par une femme, qui enchaînent les braquages de haut vol. En voulant faire sortir de prison l'un des leurs, ils mettent le doigt dans un engrenage d'échanges de services qui va les mener au désastre.

Ce livre est celui qui a mis la lumière sur Olivier Norek. Il le mérite, par la maîtrise de l'histoire - des histoires parallèles plutôt - et la description fine des caractères et des actes de ses personnages. Son équipe va prendre de plein fouet la violence de ceux qu'ils pourchassent. On ressent au fil des pages le côté quasi insupportable du vécu des enquêteurs, qui mène dans la "vraie vie"des policiers à se donner la mort. Pourchasser et retrouver des malfaiteurs, qui seront relâchés peu après pour des petites failles de procédure, ou parce qu'ils ont un super avocat, cela doit finir par devenir trop.

Ici, l'enquête piétine, les fausses pistes s'enchaînent, semées tout du long par un personnage malfaisant qui tire des ficelles selon ce qui l'arrange. La vie, la liberté, l'innocence, rien ne compte à part les intérêts particuliers de certains.

Ces "surtensions" sont celles de toutes ces marionnettes, flics ou voyous, manipulées par un personnage extérieur. Les membres de l'équipe de Coste vont y perdre des plumes et Victor la flamme de justice qui l'animait. Il va être tenté de franchir la limite entre enquête et vengeance...

Le réalisme de ce récit imprègne toutes les pages, c'est la marque de fabrique d'Olivier Norek et le lecteur oscille entre l'impression de lire un documentaire ou un roman - c'est tout de même du grand art.

Le livre suivant d'Olivier Norek est déjà sur ma liste, mais dans l'immédiat je ne peux que vous conseiller de lire ce roman grave mais passionnant.

Quelques infos :

Ce livre a obtenu Le prix Le Point du polar Européen en 2016 et le Grand Prix des Lectrices de Elle en 2017.

On le trouve  en livre de poche (7,90 €) et en e-book (7,99 €)

giphychat qui lit

Chers lecteurs, pour encourager le p'tit chat Loucat qui vous a concocté cet article, ne partez pas sans mettre un commentaire...